François Legault confiant que Vaudreuil-Soulanges passera à la CAQ

Une centaine de militants ont accueilli le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, au pavillon Wilson à Coteau-du-Lac le dimanche 16 septembre. (Photo: Steve Sauvé)

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, était de nouveau de passage dans la région le dimanche 16 septembre. Selon lui, son parti causera des surprises dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges au terme de l’élection du 1er octobre prochain.

Le chef caquiste a tenu un point de presse au pavillon Wilson, situé à Coteau-du-Lac le dimanche 16 septembre. Il a profité de l’occasion pour parler de nouveau qu’il considère que les gens de la région ont été pris pour acquis par les libéraux. Selon lui, les résidents de Vaudreuil-Soulanges méritent mieux que d’être représentés par les libéraux.

« Lucie Charlebois n’a même pas été capable de convaincre le Conseil des ministres de l’importance de construire un hôpital dans Vaudreuil-Soulanges le plus rapidement possible, déclare M. Legault. Les libéraux ne sont plus crédibles. L’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges devrait déjà être en fonction. »

Les plus belles écoles du monde

Outre le dossier de l’hôpital, François Legault a fait connaître la vision de son parti pour la mise en chantier d’agrandissement, de rénovation et de construction d’écoles. C’est en compagnie des candidats Marilyne Picard (Soulanges), Claude Bourbonnais (Vaudreuil) et Claude Reid (Beauharnois) que François Legault a précisé que sous un gouvernement de la CAQ, que chaque projet de construction ou d’agrandissement sera soumis à un concours d’architecture.

« Nous souhaitons offrir ce qu’il y a de mieux à nos enfants, insiste M. Legault. Pourquoi ne pas leur offrir les plus belles écoles du monde. »

François Legault martèle qu’en ce moment, une école sur deux est considérée en mauvais ou en très mauvais état. « C’est honteux pour le Québec. L’état de nos écoles est le reflet des 15 années de négligence en éducation du Parti libéral. »

École Margueryte-Bourgeois

Question d’imager ses propos, le chef de la CAQ se dit indigné que l’école Margueryte-Bourgeois à Les Cèdres ait accueilli des élèves sans bureaux, chaises et tableaux lors de la rentrée scolaire. « Ça n’a pas de sens, déplore M. Legault. On est en 2018. Ça fait 15 ans que les libéraux sont là. Il y a une ministre dans Soulanges qui est Lucie Charlebois. Comment se fait-il qu’elle n’ait pas réagi ? J’ai parlé avec des gens du coin et tous trouvent cela inacceptable. »

François Legault était en compagnie des candidats Claude Reid (Beauharnois), Marilyne Picard (Soulanges) et Claude Bourbonnais (Vaudreuil). (Photo: Steve Sauvé)

François Legault a profité du dévoilement de son projet en éducation pour confirmer qu’un gouvernement de la CAQ abolira les commissions scolaires. « Il n’y en aura plus de commissions scolaires, dit l’homme politique. Ça sera des centres de service qui seront au service des écoles. Les membres du conseil d’administration des centres seront des parents. Il ne sera plus possible de se cacher derrière des commissaires scolaires. Je ne trouve pas très courageux de la part de Lucie Charlebois de ne pas avoir pris position dans le dossier de l’école Margueryte-Bourgeois. »

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PUBLICITÉ