Fête nationale: Il y aura beaucoup de choses à voir

Photo Caroline Bonin
Photo Caroline Bonin

Paul Piché est indissociable de la Fête nationale. Chaque année, en janvier, il est déjà réservé pour les festivités qui se déroulent en juin. Coup de maître des organisateurs de ses célébrations dans le Suroît, c’est à Salaberry-de-Valleyfield qu’il sera le 23 juin.

La dernière fois que le monument de la chanson québécois a célébré la Fête nationale dans la région, c’est en 2000, à Mercier. Seize ans plus tard, il est ravi de monter sur la scène du parc Delpha-Sauvé avec ses musiciens Pierre Gauthier, Mario Légaré, Pierre Hébert et Jean-Sébastien Fournier.

« J’ai très hâte au 23 juin pour vous retrouver. Pour moi la Fête nationale c’est une belle soirée magique. Il y a toujours quelque chose de spécial qui se passe dans ces soirées-là. Ce n’est pas une fête commerciale. C’est une fête où les gens sont nobles et dignes » a mentionné Paul Piché avant de chanter un extrait de J’appelle. D’ailleurs, le chanteur promet de ne pas bouder son plaisir et d’offrir plusieurs de ses grands succès lors du spectacle à Salaberry-de-Valleyfield.

Fête d’envergure

Une prestation du groupe Triple rock, à 20 h, et un feu d’artifice, à 22 h, donneront le coup d’envoi de la soirée grand public avant l’arrivée de Paul Piché sur scène vers 22 h 30. Le lendemain, 24 juin, la fête sera plus familiale avec le spectacle THÉO et le zoo rock, à 12 h, et Les pourquoi  de Benoit Archambault, à 15 h.

Si les coupures dans les budgets de la Fête nationale limitent le nombre d’événements d’envergure, les fêtes locales sont, malgré tout, nombreuses. Dans le Suroît, c’est une vingtaine de fêtes locales qui auront lieu sous le thème « Québec de l’art pur », thématique choisie par les organisateurs de la Fête nationale du Québec pour chapeauter toutes les fêtes organisées dans la province.

Lors du lancement de la programmation, lundi dernier, Madeleine Boulanger, vice-présidente de la Société Nationale des Québécois du Suroît a souligné quelques événements locaux qui permettront aux citoyens de célébrer. La Ville de Mercier présentera Ariane Moffat, le 23 juin, au parc Hirondelle. La Ville de Vaudreuil-Dorion offre le défilé Mozaïk, le feu d’artifice ainsi que le spectacle  5X5 (Andrée Watters, Sylvain Cossette, Matt Laurent, Rosa Laricchiuta et Nadja), le 23 juin, sans oublier Marc Dupré, le 24 juin. À la maison Félix-Leclerc, le 24 juin, des activités familiales gratuites seront offertes, dont  un spectacle d’Alexandre Belliard, qui mariera chanson, humour et poésie. De nombreuses autres activités, la plupart familiales, auront lieu sur le territoire.

Plus que des spectacles

Qui dit Fête nationale, dit feux d’artifice. En plus de ceux à Salaberry-de-Valleyfield et de Vaudreuil-Dorion, les citoyens du Suroît auront la possibilité d’en voir à Les Coteaux, Saint-Chrysostome, Huntingdon, Saint-Polycarpe, Coteau-du-Lac, St-Urbain-Premier et Saint-Lazare.

« La Fête nationale c’est plus que des spectacles. C’est un rassemblement de fiertés où tous sont invités. Cette année, les arts sont en vedette. La thématique met en lumière notre culture, une richesse collective inestimable. L’art a aussi une mission. Il doit être rassembleur, intégrateur, interpellant », explique Lise Dandurand, présidente de la Société Nationale des Québécois du Suroît, organisme qui coordonne les fêtes dans la région.

La programmation complète des festivités sera disponible sur fetenationale.quebec.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PUBLICITÉ