Effets du cannabis sur la santé

Photothèque

Les fleurs et les feuilles de la plante de cannabis sont utilisées pour leur capacité à entraîner des effets sur l’état mental. Santé Canada, via son site internet, fait une mise en garde sur les effets à court et à long terme sur la santé de la consommation de cannabis.

À chaque fois que du cannabis est consommé, cela peut compromettre l’aptitude à conduire de façon sécuritaire ou à faire fonctionner de l’équipement. Le cannabis peut ralentir le temps de réaction, réduire la capacité d’attention et nuire à la coordination. Consommer du cannabis et conduire peut entraîner un accident de la route, des blessures graves, voire la mort.

La consommation de cannabis peut rendre plus difficile d’arriver à se souvenir ou à apprendre des choses. Après avoir consommé du cannabis, il est possible que le consommateur puisse avoir de la difficulté à prêter attention, à arriver à se souvenir ou à apprendre des choses, ainsi qu’à prendre des décisions. Consommer du cannabis peut réduire la capacité de bien accomplir un travail ou d’obtenir de bons résultats scolaires.

Santé mentale

Le cannabis peut déclencher un épisode psychotique (ne pas savoir distinguer ce qui est réel de ce qui ne l’est pas, souffrir de paranoïa, avoir des pensées incohérentes et, dans certains cas, des hallucinations.

Les effets à long terme de la consommation de cannabis

La consommation régulière de cannabis (tous les jours ou presque) et sur une longue période (plusieurs mois ou années) peut endommager les poumons et rendre la respiration difficile. La fumée du cannabis contient de nombreuses substances nocives que l’on retrouve également dans la fumée du tabac.

La consommation régulière et sur une longue période de temps de cannabis rend plus susceptible de souffrir d’anxiété, de dépression, de psychose ou de schizophrénie. Les produits de cannabis à plus forte concentration, tels que les concentrés, peuvent aggraver les effets de la consommation de cannabis sur la santé mentale. Arrêter ou réduire la consommation de cannabis peut atténuer les conséquences.

Il est faux de croire que la consommation de cannabis ne provoque pas de dépendance. Santé Canada estime que près d’une personne sur 10 qui consomme du cannabis au cours de son existence développera une accoutumance. Cette proportion passe à 16 % chez les personnes qui commencent à consommer du cannabis durant l’adolescence et à 1 personne sur 2 chez celles qui fument du cannabis tous les jours. 

De quelle manière le cannabis affecte-t-il la santé des jeunes?

La consommation de cannabis régulière ayant commencé au début de l’adolescence et qui se poursuit dans le temps est plus susceptible d’avoir des effets néfastes. Certains de ces effets néfastes peuvent ne pas être complètement réversibles.

Les jeunes sont particulièrement vulnérables aux effets du cannabis, les recherches montrant que le cerveau n’est pas entièrement développé avant l’âge de 25 ans environ. Cela s’explique par le fait que le THC, la substance présente dans le cannabis qui provoque la sensation d’euphorie, agit sur le même mécanisme biologique responsable du développement du cerveau. Plus la teneur en THC du cannabis est élevée, plus la personne qui en consomme est susceptible d’en subir les effets néfastes. 

Qu’en est-il de l’utilisation du cannabis à des fins médicales?

Si le cannabis peut être consommé par certaines personnes pour soulager leurs problèmes de santé, le meilleur moyen permettant de déterminer s’il est approprié est d’en discuter avec un professionnel de la santé.

Santé Canada a publié de l’information destinée à aider les Canadiens et leurs médecins à prendre des décisions éclairées par rapport aux avantages ou aux risques liés à l’utilisation du cannabis à des fins médicales.

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *