Différents types de classement

La maison d’Augustin Daoust a été rénovée mais son aspect extérieur est demeuré intact. Photo Stéphanie Lacroix
La maison d’Augustin Daoust a été rénovée mais son aspect extérieur est demeuré intact. Photo Stéphanie Lacroix

Biens culturels – Le dossier de la vente de la Maison-du-Chanoine-Lionel-Groulx a mis en exergue le rôle du gouvernement du Québec dans la préservation du patrimoine culturel. Or, son action est encore plus large et d’autres organisations peuvent prendre charge de la conservation de biens historiques.

Le gouvernement du Québec par le biais du ministère de la Culture et des Communications (MCC) fiche dans le Registre du patrimoine culturel du Québec des items historiques à promouvoir. Ces derniers peuvent être des biens immobiliers, du mobilier, des personnages ou des événements historiques marquants par exemple.

La Maison-du-Chanoine-Lionel-Groulx, quant à elle, figure avec son site patrimonial dans le Patrimoine immobilier.

Selon Anne-Sophie Lacroix, responsables des communications pour le MCC, le classement du site impose des règles à respecter comme l’interdiction de démolir ou d’altérer sans autorisation l’enveloppe extérieure de la maison de la figure historique.

Elle souligne aussi que dans le cas de patrimoine immobilier, différents types de protection peuvent être appliqués sur un bien. Dans un premier temps, le MCC peut procéder à un classement dans le Registre du patrimoine culturel du Québec. Le MCC peut , de plus, enregistrer un site patrimonial. Aussi, une municipalité peut citer un immeuble avec une valeur historique et culturelle au gouvernement du Québec.

Cas particulier

La Ville de Notre-Dame-del’Île-Perrot compte sur son territoire la présence de la maison d’Augustin Daoust, construite sous l’ère seigneuriale. Cette maison ne figure toutefois pas au Registre. La Ville a cependant en main les moyens de la protéger. En effet, la maison est comprise dans un plan d’implantation et d’intégration architecturale. Ainsi, toute modification apportée à la demeure doit être approuvée par le conseil municipal et le comité consultatif d’urbanisme. La Ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot détient aussi une règle interdisant la démolition de bien immobilier sans autorisation.

Autres exemples

La région de Vaudreuil-Soulanges compte de nombreux biens immobiliers enregistrés. En voici une sélection:

– L’ancien palais de justice de Vaudreuil construit en 1859 (actuel siège social de la MRC de Vaudreuil-Soulanges);

-L’ancien hôtel de ville de Rigaud construit en 1834;

-Le moulin à vent de Pointe-du-Moulin construit en 1708;

-L’église Sainte-James de Hudson construite en 1842.

 

À lire aussi: 

Les héros du patrimoine

Fin de la rumeur concernant la maison de Lionel Groulx

Qui était Lionel Groulx

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *