Danser avec les stars… françaises

L'école de danse des parents de Christian présente fièrement les trophées du danseur. (Photo Myriam Delisle)
L’école de danse des parents de Christian présente fièrement les trophées du danseur. (Photo Myriam Delisle)

À quelques jours de son retour sur la populaire émission française Danse avec les stars, le danseur et chorégraphe professionnel Christian Millette a reçu Viva dans la maison où il a grandi à Saint-Lazare, lieu où il a effectué ses premiers pas de danse.

En 2011, après 25 ans de compétitions, Christian a saisi l’occasion de participer à l’émission So you think you can dance Canada, qui sans le savoir fut son billet d’entrée à Danse avec les stars à Paris. En effet, cette année sera la quatrième saison du danseur de 32 ans et de sa partenaire de danse, sa grande amie Denista Ikonomova. « Quand ils ont vu nos performances, ils ont voulu nous avoir tous les deux », explique-t-il.

Le 24 octobre, les téléspectateurs Européens pourront retrouver Christian et ses collègues. Trois semaines avant la première de la saison, il rencontrera la célébrité avec qui il sera jumelé. Travailler avec des vedettes est-il intimidant? Pas pour Christian. D’abord, il s’agit de célébrités françaises, donc moins connues des Québécois. « Mais cette année, Véronic Dicaire fait partie des stars », souligne-t-il, emballé par la nouvelle. De plus, les vedettes se retrouvent la plupart du temps dans un monde inconnu et se fient énormément à leur partenaire. « Ils ont besoin de nous et doivent nous faire confiance. »

Depuis son arrivée, le chorégraphe a pu performer avec la chanteuse Lorie, l’actrice et mannequin internationale Noémie Lenoir ainsi qu’Elisa Tovati, actrice et chanteuse.

Avantages

Les avantages de danser sur ce célèbre plateau ne s’arrêtent pas aux rencontres mémorables. Étant devenue une personnalité en France, il a été invité à participer à l’émission Fort Boyard. Là aussi, il a relevé de grands défis. Une tyrolienne par les pieds et un combat plus tard, il a dû avaler un repas de sushis on ne peut plus inhabituel : scorpion, tarentule et criquet. La popularité de l’émission, équivalente à The Voice en termes de cotes d’écoute, a aussi permis à Christian de défiler sur le tapis rouge à Cannes. Et maintenant, il se fait offrir de participer à plusieurs projets en France, lui donnant espoir sur son avenir en danse. On peut s’y attendre, rares sont les danseurs qui peuvent vivre de leur art. Mais Christian, conscient de sa bonne fortune, savoure tous les instants. Toutefois, il admet avoir travaillé très fort pour se rendre au sommet. « J’ai fait ma propre chance je crois. » Son quart de siècle d’expérience en compétition et ses innombrables trophées et médailles appuient cette ligne de pensée. Il a dû affronter plusieurs embûches, défis et défaites pour se rendre où il est aujourd’hui.

Vivre pour danser

Même si travailler sur Dance avec les stars implique un horaire de sept jours par semaine pendant quelques mois, en plus de la tournée suivant la saison, Christian trouve l’énergie pour s’accomplir à l’extérieur. Il a joint la troupe D’pendanse, avec qui il vit sa passion tout en découvrant le monde. Ainsi, cette année en sera une chargée pour le professionnel de la danse. Si bien qu’il ne pourra assister à l’événement qu’organisent ses parents, Danielle et Alain Millette, les championnats canadiens de danse sportive pro.

À la fin de leur parcours de compétiteurs, Christian Millette et Denitsa Ikonomova se sont classés parmi les six meilleurs couples au monde. (Photothèque)
À la fin de leur parcours de compétiteurs, Christian Millette et Denitsa Ikonomova se sont classés parmi les six meilleurs couples au monde. (Photothèque)

Ceux-ci se dérouleront les 16 et 17 octobre au Centre Multisports de Vaudreuil-Dorion en mettront en vedette le talent de grands danseurs. Heureusement, il pourra regarder en direct les gens qu’il a longtemps côtoyés sur vaudreuil-soulanges.tv.

Néanmoins, l’inverse n’est pas possible pour le moment. Aucune chaîne télévisée au Québec ne diffuse l’émission de France, et on accède difficilement à des vidéos des performances de Christian. Il invite donc le public à le suivre sur sa page Facebook professionnelle, où il publie fréquemment photos et vidéos non seulement pour ses admirateurs français, mais aussi pour sa famille et ses amis québécois.

 

 

 

 

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PUBLICITÉ