Classival accueille deux jeunes virtuoses

Le talent, la passion et la complicité des deux jeunes virtuoses du classique Vincent Boilard et Olivier Hébert-Bouchard en ont mis plein la vue aux convives de Classival, le 21 février.

Vincent Boilard.
Vincent Boilard.

En pleine tournée canadienne avec Jeunesses Musicales Canada, le virtuose du hautbois Vincent Boilard et le pianiste d’exception Olivier Hébert-Bouchard étaient de passage à Salaberry-de-Valleyfield dimanche. Dans la foulée de ce récital, ils ont interprété quatre pièces duos de Francis Poulnec, Mathieu Lussier, John Steinmetz et Antonio Pasculli.

« Le fil conducteur de notre récital, c’était vraiment nos coups de cœur. À la fois mes coups de cœur pour le piano solo, mais aussi ceux de Vincent pour le hautbois. On voulait transmettre notre passion le mieux possible », a laissé savoir le pianiste Olivier Hébert-Bouchard.

Une passion unique

Olivier Hébert-Boucherd
Olivier Hébert-Boucherd

Le hautbois et sa famille, le hautbois d’amour et le cor anglais, demeurent des instruments méconnus. Pourtant, Vincent Boilard y voue une véritable passion. « Je suis tombé en amour avec le hautbois lorsque j’étais jeune, et que j’ai entendu pour la première fois le hautbois à l’intérieur d’un orchestre. C’est vraiment le timbre de l’instrument qui me séduit. On dirait une voix humaine qui me touche instantanément », explique le jeune musicien.

Son complice Olivier partage son engouement. « Le hautbois malheureusement est rarement entendu en dehors du cadre de l’orchestre. Pourtant, il offre d’infinies possibilités. Lorsque je joue avec Vincent, j’attaque les touches différemment. C’est un beau travail de duo », explique-t-il.

« Quand on interprète du classique, il faut connaître les règles esthétiques de l’époque. Mais une fois qu’on a bien saisi le cadre, on peut s’amuser! Il faut mettre de soi dans la musique; le meilleur de soi. Il y a toujours de la place pour s’exprimer », conclut Vincent Boilard.

À propos de Classival

Jean-Marc Vincent, président de Classival.
Jean-Marc Vincent, président de Classival.

Classival est un organisme qui a pour mandat de promouvoir la musique classique par des concerts ponctuels, et d’encourager la relève par l’organisation d’un concours provincial annuel.

En 1996, lors de la fermeture de l’École de musique des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie, des professeurs de la région ont tenu à poursuivre la tradition au sein de la collectivité. Ils ont donc fondé Classival. Jean Brassard et sa famille ont fortement contribué à la vitalité de l’organisme, jusqu’à tout récemment. Le nouveau président, Jean-Marc Vincent, a été nommé en novembre 2015.

Jean-Marc Vincent invite d’ailleurs tous les citoyens de Vaudreuil-Soulanges à consulter le www.classival.org, pour s’informer sur les concerts et concours à venir. Tous les événements organisés par Classival sont tenus au chalet du parc Delpha-Sauvé, à Salaberry-de-Valleyfield.

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Directrice de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *