Bloc Québécois : Vincent François défend l’environnement dans Vaudreuil-Soulanges

MMC vincent françois bloc québécois
Le candidat du Bloc Québécois, Vincent François, aux côtés du chef de parti Gilles Duceppe, lors de leur passage dans la région de Vaudreuil-Soulanges. (Photo Yanick Michaud)

Le candidat du Bloc Québécois dans la circonscription de Vaudreuil-Soulanges, Vincent François, a entrepris la tournée des médias ce mardi 11 août en vue des élections fédérales qui se tiendront le 19 octobre prochain.

Originaire de la France, Vincent François s’est établi au Québec avec sa famille, plus précisément à Montréal, voilà maintenant 16 ans. Dès les années 2000, Vincent François milite pour plusieurs enjeux environnementaux, notamment contre les gaz de schiste, le projet Rabaska (transport de méthane et de gaz), et l’importation et l’exportation de gaz au Québec.

Parcours professionnel

Détenteur d’un diplôme en ingénierie informatique, Vincent François a fondé, il y a 11 ans, une coopérative qui a pour but d’améliorer l’accessibilité des personnes vivant avec un handicap aux technologies numériques.

Son parcours professionnel est également marqué d’une période où le candidat a développé son expertise dans le domaine de la politique en travaillant à titre de conseiller pour l’ex-ministre de l’Environnement, Daniel Breton, sous la direction de Pauline Marois.

Lors de cette période, il a eu l’occasion de travailler sur des dossiers environnementaux qui lui tiennent à cœur, lié notamment au domaine énergétique et à l’électrification des transports. Le rapport qu’il a rédigé sur le sujet lui a d’ailleurs valu une médaille de l’Assemblée nationale.

Militer pour l’environnement

Pour le candidat, il s’agit d’une première présentation à une élection. En tant qu’immigrant, Vincent François croit en l’indépendance du Québec et désire revendiquer les intérêts des Québécois à l’Assemblée nationale. « J’ai un rapport différent avec l’indépendance du Québec, je la vois d’une manière objective. Je vois que cette province a des atouts formidables : sa population est éduquée, la province possède une grande diversité de par sa taille, ses ressources et ses engagements différents de ceux du reste Canada », souligne-t-il.

Engagé auprès de diverses causes environnementales et énergétiques, c’est ce sur quoi il entend militer pendant sa campagne électorale. Il est d’ailleurs convaincu que son expertise dans ce domaine saura être mise à profit dans la région de Vaudreuil-Soulanges.

« Le Bloc Québécois est le seul parti qui soulève des questions environnementales pour la province de Québec, notamment en ce qui a trait au pétrole. Cette ressource est une nuisance pour le Québec, et pour le développement d’alternatives », souligne le candidat.

Vaudreuil-Soulanges étant la région au Canada, excluant l’Alberta, qui compte le plus grand nombre de kilomètres de pipelines qui la traverse, Vincent François la voit comme « la porte d’entrée » de ces oléoducs au Québec.

S’il est élu, le candidat entend militer contre les oléoducs d’Enbridge et TransCanada, et contre l’inversion du flux du pipeline d’Enbridge, qui pourrait résulter en une fragilisation du pipeline et l’augmentation des risques de bris. Il entend également s’opposer au projet Belledune pour l’exportation de pétrole par rail, un projet qui, s’il est mis de l’avant, augmenterait le nombre de wagons transportant du pétrole qui passent dans la région de Vaudreuil-Soulanges à 220 wagons de plus par jour, soit 3 fois la quantité de pétrole à l’origine de l’explosion survenue à Lac-Mégantic.

« Ces projets ne représentent aucun intérêt pour les Vaudreuil-Soulangeois et pour les Québécois et sont plutôt un danger », insiste-t-il.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

1 commentaire

  1. Nicole Ouellet

    Chère Mme Cousineau, vous avez faite une excellente entrevue avec M.François candidat pour le Bloc Québécois dans Vaudreuil-Soulanges.

    Vous avez su décrire avec précision cet homme exceptionnel qu’est M.François.
    Cette homme prend à coeur les intérêts de notre région, sois nos terres agricoles , notre eau potable et tout ce qui concerne notre bien être .

    J’espère que la population saura faire le bon choix le 19 Octobre

    Merci beaucoup.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *