Arrêté pour avoir fait des appels à la bombe

Jeremy Frank aurait fait quatre appels à la bombe à l’endroit de la compagnie Fedex. (Photo: archives)

Jeremy Frank, 20 ans, fait face à de sérieuses accusations à la suite de son arrestation qui découle de quatre appels à la bombe faite à l’entrepôt Fedex située à Coteau-du-Lac.

Le procureur en chef adjoint du district de Beauharnois, Pierre-Olivier Gagnon, a déposé des accusations de méfaits, d’intention de nuire, d’avoir transmis de faux renseignements, d’avoir empêché l’exploitation légitime d’un bien et d’avoir transmis à une dame des menaces de mort et de causer des lésions aux employés de Fedex.

Jeremy Frank a comparu brièvement par vidéo au palais de justice de Valleyfield alors qu’il était détenu dans un poste de police. Le jeune homme, qui affichait un air calme a vu le procureur s’opposer à sa remise en liberté.

Celui qui a confié sa défense à Me Constantin Kyriakidis demeure donc détenu jusqu’à la tenue de son enquête caution.

Chez Fedex, l’arrestation de Jeremy Frank apporte un soulagement. «C’est certain que c’était préoccupant, explique un employé-cadre de la compagnie qui demande à ce que son identité soit confidentielle. Nous avons redoublé de vigilance et il y a eu des fouilles d’effectuées. Le coût relié à la situation est de pratiquement 15 000 $.»

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PUBLICITÉ