Les juges ont tranché!

Expo-sciences de la Cité-des-Jeunes

Parmi les élèves qui sont illustrés lors de l’Expo-sciences de la Cité-des-Jeunes, on trouve Nicolas Sardi et Jeanne Besner-Quane pour leur invention du LutrinMatique.  ©  Marie-Maxime Cousineau
Parmi les élèves qui sont illustrés lors de l’Expo-sciences de la Cité-des-Jeunes, on trouve Nicolas Sardi et Jeanne Besner-Quane pour leur invention du LutrinMatique.
© Marie-Maxime Cousineau

La semaine dernière, les élèves de physique de l’école secondaire de la Cité-des-Jeunes ont présenté leur Expo-sciences. L’identité des élèves qui se sont démarqués est maintenant connue!

Alors que les élèves de physique travaillent à l’élaboration d’un projet scientifique de leur choix depuis octobre dernier, qu’il s’agisse de la vulgarisation d’un sujet, de la conception d’un objet ou de l’expérimentation d’un phénomène, ils étaient fiers de présenter le fruit de leurs efforts la semaine dernière.

Non seulement ont-ils expliqué au public la genèse de leur recherche et les résultats qui en ont découlé, mais ils ont également été évalués par des juges. Ces derniers, en partie d’anciens élèves et des enseignants de l’école secondaire présentant un intérêt marqué pour la science, ont en effet évalué les élèves sur l’apparence de leur kiosque et sur la qualité de leurs explications.

Ainsi, parmi les projets qui se sont démarqués, on trouve le sac à dos intelligent de Zahia Attari et Marie-Catherine Pierre, l’expérimentation de la force centrifuge effectuée par Katherine Thibault, la tasse brillante de Johanie Lavigne et Dominique Proulx-Garcia et l’expérimentation « De fruits à Énergie » de George Boulay et David Lord. La conception d’un lutrin automatique par Jeanne Besner-Quane et Nicolas Sardi a également attiré l’attention des juges, de même que la vulgarisation portant sur les supraconducteurs de Léandre Guertin et Nathaniel Jones. Enfin, l’équipe qui s’est non seulement démarquée auprès des juges, mais a également obtenu la faveur des élèves est celle de Samy Atmani et Jean-Philippe Boucher pour la conception d’un propulseur à impulsion électromagnétique.

Notons que les élèves ayant retenu l’attention des juges prendront part à une compétition régionale en Montérégie dans quelques mois. Que le meilleur gagne!

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *