Violent incendie à Rigaud

L’incendie de cette nuit a été d’une grande violence. Photo facebook

Pas moins d’une cinquantaine de pompiers ont dû travailler d’arrache-pied afin de circonscrire un incendie qui s’est déclaré vers 22 h 30 au 41, rue Saint-Jean-Baptiste à Rigaud.

Heureusement, avant même l’arrivée des pompiers, les locataires avaient déjà évacué les lieux. « C’est un incendie qui a été très difficile à maîtriser. On parle ici d’un immeuble centenaire de deux étages avec trois logements et dont la structure est en carrés de bois et le parement en brique. on parle ainsi d’un incendie de structure », explique Daniel Boyer, directeur du Service des incendies de Rigaud.

À l’arrivée des pompiers, il y avait déjà beaucoup de fumée et le feu s’est propagé rapidement. « Une partie d’un mur de l’entretoît s’est écroulée. C’était vraiment violent. Outre les pompiers de Rigaud, on a eu l’aide de ceux de Saint-Lazare, Hudson, Sainte-Marthe et Coteau-du-Lac, tandis que Vaudreuil-Dorion assurait la couverture », énumère Daniel Boyer qui croit qu’au total, pas moins de 140 bonbonnes auraient été utilisées.

Cet incendie a été difficile puisque au moment de cet entrevue, vers 8 h 30, des pompiers venaient de quitter les lieux.

Ce dernier s’est bien gardé de parler d’une perte totale, mais a plutôt parlé de dégâts considérables qui restent encore à évaluer. La cause de l’incendie n’est pas encore connue, mais selon lui, rien ne laisse présager qu’il s’agirait d’un incendie d’origine criminelle. Au moment d’écrire ces lignes, les enquêteurs étaient sur place pour déterminer la cause de cet incendie.

 

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
FAITES-VITE
PUBLICITÉ