Vaudreuil-Dorion inaugure deux nouveaux jardins communautaires

La Ville de Vaudreuil-Dorion étend son offre de jardinage. Deux jardins ont été mis à la disposition des citoyens, soit le Jardin de voisinage et le Jardin des Générations, qui s’ajoutent à l’offre existante regroupée sous le projet Horticulture mon amour, un ensemble d’initiatives d’agriculture urbaine dans lesquelles la Ville de Vaudreuil-Dorion s’est engagée.

Depuis quelques années, la division horticulture du Service des travaux publics s’emploie à donner une valeur ajoutée aux espaces verts municipaux en les transformant en lieux de jardinage novateurs; la créativité côtoie le végétal de façon stimulante tant pour les papilles que pour l’œil. Après avoir converti des espaces verts non utilisés en jardins potagers thématiques libre service, la Ville offre maintenant à ses citoyens la possibilité de jardiner à proximité de leur domicile. « Nous étions déjà très fiers de nos jardins comestibles en libre service. Nos citoyens peuvent aller cueillir des légumes et des fines herbes de façon régulière. Quand notre division horticulture nous a soumis le projet de bonifier l’offre de jardinage en proposant la création d’un jardin, de type communautaire, pour nos citoyens qui n’ont pas de terrain pour jardiner, nous avons aussitôt accepté en leur demandant d’en ajouter un second! Ces deux jardins communautaires sont des projets pilotes desquels les récoltes appartiennent exclusivement aux citoyens retenus. À la fin de l’été, nous pourrons évaluer s’il y a lieu d’étendre le projet dans un autre secteur de la Ville. Je tiens d’ailleurs à féliciter notre division horticulture qui se distingue par des aménagements créatifs et diversifiés. Nous sommes très fiers de leur travail ! » a souligné le maire Guy Pilon.

Le Jardin de Voisinage

Situés sur un îlot de verdure, sur la rue Bourget, à proximité de plusieurs immeubles à logements, une vingtaine de bacs de jardinage ont été octroyés par tirage au sort aux locataires du secteur. La Ville a fait l’aménagement, a fourni le matériel nécessaire pour jardiner, en plus d’offrir une formation et de mettre à la disposition des jardiniers, une foule d’informations utiles. Ce projet a d’ailleurs été récompensé par la Fondation TD des amis de l’environnement qui a octroyé une subvention de 3200$. Ce jardin devient aussi un lieu d’apprentissage pour les écoles et les garderies qui sont localisées à proximité. L’horticultrice de la Ville, Katryne Delisle, y a tenu des ateliers afin que les jeunes soient éveillés aux bases de l’agriculture. « C’est un merveilleux lieu d’apprentissage pour les enfants. L’école St-Michel et l’école Ste-Madeleine ont six potagers dans ce jardin. Pendant les vacances estivales, ce sont les familles qui se relaient pour l’entretien et la cueillette. La garderie ABC du village a aussi son espace et l’Académie des Minis Coup de Pouce procède à la plantation de ses deux potagers aujourd’hui. Je suis tellement heureuse de constater l’intérêt soulevé par ce projet » a commenté l’horticultrice Katryne Delisle.

Le Jardin des Générations

Ce nouveau jardin, situé à l’intersection de la rue des Muguets et de la rue Laure-Gaudreault, réunit les résidents de la coopérative d’habitation pour retraités et les enfants du CPE Les petits mousses. L’espace vert laissé vacant, à proximité de ces deux institutions, est maintenant meublé de bacs de jardinage adaptés à ces clientèles, de tout le matériel pour jardiner ainsi que des équipements pour favoriser les échanges entre ces deux générations, comme un espace pour la lecture d’histoires. D’ailleurs, une boîte à lire y a été installée.
Pourquoi avoir créé ce jardin? Sans le savoir, les participants des deux générations font de la médiation culturelle. Ils prennent part à une activité dont le but consiste à proposer des occasions de se rencontrer, se connaître. Selon le maire, il n’est pas rare que les résidents d’immeubles à logements comme celui de la coopérative ne connaissent pas tous leurs voisins. Ce projet leur offre donc une excellente raison de sortir, se rencontrer et joindre l’utile à l’agréable.
« Même les personnes à mobilité réduite peuvent jardiner, car des bacs surélevés ont été aménagés. La cohabitation entre ces deux générations me réjouit particulièrement. J’aime répéter que ce secteur de la Ville est un bel exemple d’un développement plus institutionnel où des écoles, des garderies et des résidences pour personnes âgées ont été construites. La présence de ces différentes clientèles permet de créer de beaux projets comme celui du jardin des Générations», a ajouté le maire Guy Pilon.
Le projet Horticulture mon amour regroupe cinq jardins en libre service ( les Jardins des découvertes situés au croissant Mireault, à la bibliothèque municipale, à la promenade Besner, à la gare Dorion, et le jardin des Seigneuriales au parc de la Maison Valois ) ainsi que les deux jardins inaugurés cette semaine. Le projet Horticulture mon amour a d’ailleurs été retenu à titre de finaliste pour le Mérite Ovation municipale de L’Union des municipalités du Québec (UMQ) dans la catégorie Développement social. Les citoyens sont invités à suivre, sur le compte Facebook de la Ville, pour une deuxième année, les capsules Horticulture mon amour qui mettront en vedette ces jardins et leurs produits.

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *