Une nouvelle école secondaire verra le jour à Saint-Zotique

Dignitaires et représentants de la Commission scolaire des Trois-Lacs entourent la ministre et députée de Soulanges Lucie Charlebois et la présidente de la Commission scolaire des Trois-Lacs, Francine St-Denis. Photo Stéphane Fortier

Une école secondaire de 1200 places-élèves verra le jour à Saint-Zotique, une initiative qui viendra combler de grands besoins dans la région en matière d’éducation.

De fait, un montant de 2 millions de dollars est réservé pour la mise à l’étude de ce projet. « Et comme ce projet est inscrit dorénavant dans le Programme québécois en infrastructure (PQI),  il se fera assurément. C’est un processus qui garantit la suite des choses. On ne peut revenir en arrière », a déclaré d’entrée de jeu la ministre et députée de Soulanges, Lucie Charlebois qui en a fait l’annonce à la Commission scolaire des Trois-Lacs devant des dignitaires du milieu de l’éducation et des élus. « Une nouvelle école fait partie des éléments clés de la réussite en éducation et une fois les étapes franchies, il y en a quatre, le projet pourra se réaliser de façon concrète », a promis la ministre.

Pour elle, cette étape met en évidence le sérieux de la démarche et prend en considération la croissance démographique et la vitalité économique de la région. « Je le réitère, ce projet est une excellente nouvelle et c’est ensemble que nous allons continuer d’accompagner nos jeunes vers l’excellence scolaire », a renchéri Lucie Charlebois.

Une clientèle en croissance

De son côté, la présidente de la Commission scolaire des Trois-Lacs, Francine St-Denis, était on ne peut plus heureuse d’entendre cette nouvelle.  « L’annonce de la construction d’une nouvelle école sur notre territoire est toujours très réjouissante. Mais quand il s’agit d’une école secondaire, c’est un événement exceptionnel. C’est le signe de la croissance remarquable qui se poursuit dans la région. Cela témoigne aussi de notre besoin d’espace grandissant pour accueillir tous nos jeunes et leur offrir des services de qualité », a-t-elle fait remarquer.

Depuis les 6 dernières années, la Commission scolaire a construit quatre écoles primaires, et agrandit deux autres écoles.  « Nous comptons aujourd’hui plus de 2000 élèves de plus par rapport à 2012. Et les prévisions confirment cette tendance à la croissance. Dans un horizon de 5 ans, on estime que la Commission scolaire accueillera tout près de 800 élèves de plus au secondaire, principalement dans les secteurs Deux-Montagnes et Saint-François, a révélé Francine St-Denis. Vous savez, l’école secondaire de la Cité-des-Jeunes est actuellement une des plus importantes écoles secondaires au Québec avec ses quelque 2800 élèves. L’annonce d’aujourd’hui vient confirmer que l’établissement pourra respirer un peu plus au cours des prochaines années », a poursuivi la présidente.

Cette dernière a rappelé que la commission scolaire désire construire une école qui aura été pensée dans chacun de ses mètres carrés. « C’est important d’offrir aux élèves, et au personnel, un milieu de vie exceptionnel, un endroit spécialement conçu pour eux. Nous avons d’ailleurs déjà mis en place un comité qui aura pour mission de réfléchir à toutes ces idées innovantes qui sont à notre portée, et aussi aux projets ou aux programmes particuliers qui pourraient voir le jour dans Soulanges. Nous tenons à ce que cette école soit un milieu de vie inspirant pour les jeunes qui la fréquenteront; un établissement scolaire qui favorisera leurs apprentissages, bien sûr, et aussi le développement de leur potentiel », a conclu Francine St-Denis.

Maintien et réhabilitation des écoles

Par ailleurs, un montant de plus de 7 millions de dollars est disponible pour le maintien en bon état et la réhabilitation des établissements scolaires de la Commission scolaire des Trois-Lacs. Cette enveloppe permettra à la Commission scolaire de soumettre dès maintenant au Ministère les projets de rénovation des infrastructures scolaires qu’elle entend réaliser au cours de l’année scolaire 2018-2019, soit pendant la saison des travaux de l’été 2019. Celle-ci pourra aussi mieux planifier les travaux et en amorcer la préparation dans les meilleurs délais, car le montant disponible est annoncé plus tôt encore cette année.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
En savoir plus
PUBLICITÉ