Un homme secouru après avoir passé deux heures à la dérive

(Photo: Facebook)

La vigilance d’un citoyen a permis d’éviter une tragédie, le vendredi 7 septembre à Rigaud.

Il était approximativement 21 h 30 lorsque les pompiers du Service de sécurité incendie de Rigaud ont été demandés en assistance à la Sûreté du Québec, lorsqu’un citoyen a entendu quelqu’un crier sur la rivière des Outaouais à la hauteur de la rue Ladder à Rigaud.

Rapidement, les sapeurs ont mis leur embarcation de sauvetage à l’eau afin d’entreprendre des recherches. De son côté, la SQ a réquisitionné un bateau de type ponton qui était à proximité. Les policiers ont ainsi pu patrouiller le plan d’eau en compagnie de sapeurs. Comme l’explique Daniel Boyer, directeur du Service de sécurité incendie de Rigaud, les deux équipes ont pris des directions opposées afin d’élargir le périmètre des recherches. « L’équipe sur le ponton a entendu un cri, mentionne M. Boyer. À ce moment, les pompiers qui se trouvaient sur le ponton ont utilisé une caméra thermique et ils ont aperçu un homme qui s’agrippait à un kayak qui était à la renverse. »

M. Boyer souligne que l’homme rescapé, qui est un résident d’Ottawa, mais dans la région pour faire du camping, a passé plus de deux heures dans l’eau. Bien qu’il ne possède pas l’information sous les yeux, Daniel Boyer croit que l’individu portait une veste de flottaison. « Il a été transporté dans un centre hospitalier, car il présentait des signes d’hypothermie, mentionne le directeur du Service de sécurité incendie de Rigaud. Sans la vigilance du citoyen, la conclusion n’aurait surement pas été aussi bonne. »

Daniel Boyer profite de l’occasion pour aviser les citoyens qu’il vaut toujours mieux de signaler un événement même si un doute subsiste. « Si l’homme ne nous appelle pas puisqu’il n’était pas certain si c’était des cris, la fin aurait été tragique. Je remercie cet homme, les policiers ainsi que nos pompiers. Ils ont tous fait un travail remarquable. »

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
FAITES-VITE
PUBLICITÉ