Tarif harmonisé pour les rampes de mise à l’eau

Une vignette tarifée est dorénavant obligatoire pour utiliser cinq des rampes de mise à l’eau et le stationnement de remorques d’embarcation de plaisance. Avec cette vignette, les résidents auront aussi accès à toutes les rampes de mise à l’eau publiques de la MRC de Beauharnois-Salaberry.            

La nouvelle réglementation concerne les cinq rampes du territoire : parcs Marcil, Bord-de-l’Eau (rue Joannette), Cardinal (rue des Cascades) et Pointe-Bayard (boulevard Hébert) ainsi que celle du Parc régional des Îles-de- Saint-Timothée. Les accès à l’eau adaptés aux petites embarcations (canots, kayaks) ne sont pas soumis à la réglementation. Les autres rampes de mise à l’eau de la MRC, incluant celles de Beauharnois ou encore de Saint-Louis-de-Gonzague, sont aussi concernées, mais pour les détenteurs de vignette régionale uniquement.

« Salaberry-de-Valleyfield était la dernière Ville de la MRC de Beauharnois-Salaberry à ne pas gérer, par une réglementation, l’usage de ses rampes de mise à l’eau. En s’alignant sur les pratiques de nos voisins, notre objectif est de réduire l’achalandage en supprimant l’attrait par la gratuité », explique René Monette, directeur du Service récréatif et communautaire.

Si de prime abord, cet achalandage important, à des heures de pointe, entraînait un réel désagrément pour les usagers campivallensiens, la gestion des rampes de mise à l’eau et des stationnements est aussi un moyen direct pour prévenir les dommages importants causés aux infrastructures par les propriétaires d’embarcations de plus de vingt pieds.

« Par les vignettes et le contrôle, nous pouvons interdire les embarcations qui ne peuvent être supportées par les rampes et qui entraînent de lourds dommages. Lorsqu’un bris survient, c’est tout le monde qui se trouve pénalisé. Ces plaisanciers ont la possibilité d’utiliser la rampe de la marina (payante) ou encore les descentes de la MRC (ponts Larocque et Saint-Louis) s’ils disposent de la vignette », a précisé Marc Tremblay, coordonnateur des parcs, plateaux et espaces verts.

De surcroît, la vente de vignettes permettra de compiler les statistiques sur la provenance ou le type d’embarcation, afin d’évaluer l’usage et les besoins en matière de rampes de mise à l’eau pour de futurs aménagements.

Les plaisanciers peuvent acheter leur vignette ou leur laissez-passer journalier à la Marina Valleyfield ou aux bureaux du Service récréatif et communautaire. De la fête des Patriotes à la fête du Travail, ce sera aussi possible auprès du préposé à la rampe de mise à l’eau du parc Marcil, les samedis et les dimanches entre 6 h et 15 h.

Seuls les résidents de Salaberry-de-Valleyfield pourront se procurer une vignette aux couleurs de la MRC donnant accès à l’ensemble des rampes de mise à l’eau de son territoire, qui doit être apposée sur le véhicule. Les résidents de Salaberry-de-Valleyfield peuvent se procurer une passe saisonnière, pour l’usage des rampes de mise à l’eau, et de leur stationnement, de toute la MRC de Beauharnois-Salaberry, au coût de 25 $. Pour les visiteurs, il faut débourser 100 $ pour obtenir une vignette saisonnière aux couleurs de Salaberry-de-Valleyfield et uniquement valable sur le territoire de la ville. Tout requérant doit être détenteur d’un permis de conduire, ou d’une carte du citoyen pour les Campivallensiens, et du certificat d’immatriculation de la remorque. Une passe quotidienne coûte, elle, 15 $.

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *