Spectacle coloré au Festival Alors on danse

Cette fin de semaine, Vaudreuil-Dorion a vibré au rythme enflammé du Festival Alors on danse, qui a envoûté le public adepte de danse vendredi, samedi et dimanche au Centre Multisports ainsi qu’au Château Vaudreuil.

Alain Millette, des Productions mondial danse, organisateur de l’événement, s’est dit très satisfait du déroulement. L’ambiance était des plus festives et comme les années précédentes, elle a su attirer des centaines de spectateurs.
D’ailleurs, Alain Millette a tenu à remercier la Ville de Vaudreuil-Dorion, sans qui l’événement d’une telle envergure n’aurait pu se tenir dans la région, « car très peu de salles peuvent accueillir jusqu’à 750 personnes », explique-t-il.
En effet, les gens sont venus de loin pour participer et assister à la compétition sportive.
Cette année, la programmation laissait une place aux couples de même genre ainsi qu’aux danseurs en ligne et aux couples pro/am (professionnels et amateurs). « Ces communautés aussi se sont déplacées pour l’événement », souligne le producteur, qui souhaite aussi ajouter un volet « boogie » à la prochaine édition du festival.

Spectacles enivrants

En début de soirée, des numéros à couper le souffle ont été présentés en spectacles d’ouverture.
Vendredi, le violoniste Eric Speed (le plus rapide au monde selon les records Guiness) a offert toute une prestation, suivi de démonstrations de danse latine ainsi que d’un numéro de danse en ligne guidé par Gisèle Dumas. Luc Richer, chanteur crooner, a pour sa part accompagné les danseurs de même genre. Le Lana Rey Cabaret du Studio musique et danse a su en mettre plein la vue au public.
Samedi soir, une troupe de danse hip-hop de l’école de danse Yannick Rondeau, Ludovic Upo et Stéphanie Beaulieu, champions canadiens amateurs de swing, Jessie Mineau et Maxim Fortin, danseurs latin, ainsi que James Cutler et Virginie Primeau Poirier (gagnants du Showdance du vendredi soir) ont tous ébloui la foule par leur indéniable talent. Le couple gagnant de la catégorie même genre a également présenté un des numéros qui lui a permis d’accéder à la première place.
En musique, on a pu entendre la douce voix et la guitare de la formation Skyve.

Des heureux gagnants

Le Festival a une fois de plus couronné plusieurs couples de danseurs. Parmi les vainqueurs du vendredi, notons James Cutler et Virginie Primeau-Poirier, de Mercier, dans la catégorie Québécois 16+ Ouvert Ballroom. Le couple s’est aussi démarqué samedi soir à la coupe Desjardins 16 + Ouvert Ballroom.
Par ailleurs, si tous les couples en ont mis plein la vue au public, c’est Steve Grenier et Maryse Loiselle qui sont repartis avec les honneurs samedi dans la catégorie Amateur Championnats Adult Ouvert Latin.
Les spectateurs de la région de Vaudreuil-Soulanges ont également pu reconnaître Maxime Deslauriers à plusieurs reprises durant le Festival, alors qu’il s’est démarqué à diverses compétitions tout au long de l’événement, accompagné de Jacinthe Legault et de Rachel Leroux.

Pour tous les danseurs

Puisque le monde de la danse est accessible à tous, le Festival Alors on danse a tenu à offrir une programmation des plus variées. En plus des cha cha, rumba, paso doble et samba que l’on retrouve dans ces compétitions, l’événement a laissé la place aux adeptes de zumba, aux aînés et aux enfants dans sa programmation.
La population et la communauté de la danse ayant répondu en grand nombre encore une fois cette année à l’invitation, le Festival sera de retour en 2018.

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
En savoir plus
PUBLICITÉ