S’amuser avec ses idoles

Photo du trio Les Milady’s dans les années 1960. Photo Denise Biron

Depuis un an, Denise Biron retrouve sur scène ses partenaires Andrée et Hélène Levasseur, du trio des années 1960 Les Milady’s, dans le spectacle La tournée des idoles. Elle s’amuse sur scène avec Jenny Rock, Patrick Zabé, Bruce Huard, Michèle Richard et Serge Laprade, ainsi que Mario Lirette à l’animation.

« C’est un spectacle qui est long. Mario Lirette anime et parle aux gens. Des fois ça dure près de trois heures, mais on a du plaisir et il y a un entracte», raconte Denise Biron alors qu’elle est en route pour Rivière-du-Loup.

Si la grande réconciliation entre Michèle Richard et Serge Laprade fait plaisir au public, chacun des artistes est chaleureusement accueilli avec ses grands succès que la salle prend plaisir à fredonner.

« On chante Monsieur Dupont, Sugartown et Les trois petits vagabonds. C’est fantaisiste ce que l’on fait. Les gens se lèvent debout à la fin de Monsieur Dupont, c’est rare qu’on a eu ça dans le temps. Nous les filles, dès qu’on met les pieds sur la scène, on retrouve le même plaisir», lance la Milady’s qui habite à Saint-Timothée. Le spectacle du 3 juin à la salle Albert-Dumouchel aura donc une signification bien particulière pour elle.

Cette tournée, qui l’aura menée aux quatre coins du Québec, est bien différente que dans les années 1960. Les tournées étaient plutôt rares à l’époque.

Denise Biron se souvient des clubs où les Milady’s pouvaient faire deux ou trois spectacles la même journée, sans compter qu’elles s’occupaient elles-mêmes de la sonorisation.

« On avait trois musiciens et on était trois chanteuses. S’il y avait un problème de micro c’est nous qui jouions avec les petits boutons. On faisait tout. Aujourd’hui, on ne transporte rien. Quand on arrive à la salle, les vêtements sont déjà là. On a juste à se mettre belle et à faire le test de son. C’est le grand luxe», explique-t-elle.

Même si Les Milady’s se sont fait faire des nouveaux costumes (les filles ayant trop grandit, rigole Denise Biron), le bonheur de faire leur numéro est toujours aussi présent qu’à l’époque de Jeunesse d’aujourd’hui. C’est d’ailleurs à cette émission que les liens se sont d’abord tissés entre les artistes qui se retrouvent sur la Tournée des idoles.

Le spectacle fait salle comble partout où il s’arrête. D’ailleurs, il faudra faire vite pour mettre la main sur les rares billets pour ce samedi chez Valspec.

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *