Projet du futur hôtel de ville : des alternatives stratégiques viables

Pour Équipe Nous Sommes, l’Opti-Centre représente une option viable pour l’emplacement d’un futur hôtel de ville.

Équipe Nous sommes réitère son opposition à ce qu’un hôtel de ville soit construit sur le terrain boisé du 405 avenue Saint-Charles. « Il est inconcevable que ce site boisé, en grande partie inondable, soit sacrifié pour une telle construction. Ce site doit plutôt être préservé, valorisé et transformé en parc pour le bénéfice de tous les citoyens », mentionne Pierre Séguin, chef du parti et candidat à la mairie de Vaudreuil-Dorion.

Équipe Nous sommes réitère sa demande à l’effet qu’une consultation publique soit amorcée en ce qui concerne la vocation, l’ampleur et l’architecture du nouvel hôtel de ville de Vaudreuil-Dorion. « De plus, le bâtiment doit faire l’objet d’un concours architectural pour s’assurer de son harmonie avec les lieux où il sera érigé et de la qualité de sa conception », plaide le politicien.

Équipe Nous sommes est d’avis, et en fait un engagement, que le bail de l’actuel hôtel de ville, situé au 2555, rue Dutrisac, qui vient à échéance en janvier 2019, doit être prolongé d’une période d’un an, soit jusqu’en janvier 2020. « Ça permettrait la tenue d’une consultation publique, de faire les recommandations qui s’ensuivent, que celles-ci soient analysées par le conseil municipal et, de prendre les décisions appropriées. Cette prolongation du bail doit être négociée avec le propriétaire des locaux actuels et, en cas d’échec, la prolongation pourra être imposée par la Ville en vertu des pouvoirs que la loi lui confère », suggère Pierre Séguin d’Équipe Nous Sommes.

Autres lieux possibles

Équipe Nous sommes croit fermement que le conseil municipal doit considérer d’autres emplacements possibles pour l’emplacement du futur hôtel de ville et suggère en ce sens, certains sites.

Le site de l’Opti-Centre, soit celui de l’ancienne Église St-Jean-Baptiste, et de l’ancien presbytère sur le boulevard Harwood, et dont la Ville est déjà propriétaire. « Les bâtiments actuels seraient alors démolis. L’Opti-Centre, une ancienne église, qui est actuellement géré par le Club Optimiste, pourrait être remplacé par une ou des nouvelles salles qui pourraient alors être gérées par le Club Optimiste. Le nouveau bâtiment pourrait contenir des espaces, toujours gérés par le Club Optimiste, au rez-de-chaussée pour des commerces de proximité, avec possibilité de terrasses, comme un café-bistro, par exemple, ou d’autres, opérés par des commerçants indépendants. Ce site est central et à proximité de stationnements municipaux déjà aménagés et de terrains municipaux. Cette option serait à privilégier », croient les membres du parti.

Autre option, l’ancien CLSC, du 490, boulevard Harwood, dont le bâtiment actuel peut être simplement rénové.

Le site de l’usine Compressor Eagle, au 500, boulevard Harwood, dont le bâtiment abandonné doit être démoli, constitue un grand terrain idéal pour les besoins actuels et futurs de la Ville.

Enfin, nul besoin de chercher trop loin avec les locaux actuels de l’hôtel de ville au 2555, rue Dutrisac, qui pourraient être rénovés. La Ville pourrait alors les  occuper à titre de locataire ou à titre de propriétaire. « Cette option reste à analyser », précisent-ils.

« Le choix de l’un de ces sites devra faire l’objet d’une étude de faisabilité et d’une consultation publique. L’avantage de l’un ou l’autre de ces sites est qu’il participera à une revitalisation de l’endroit choisi », dit Pierre Séguin. « Plus particulièrement, la construction du nouvel hôtel de ville sur le boulevard Harwood, option que l’Équipe Nous sommes privilégie, aurait le mérite de participer concrètement à la revitalisation de ce secteur oublié et négligé, et à exercer une pression sans précédent sur le ministère des Transports du Québec pour le transfert tant attendu de l’autoroute 20 et la réhabilitation du boulevard Harwood. Il est temps que le secteur Dorion bénéficie à son tour du développement de notre Ville », croit-il en terminant.

L’Équipe Nous sommes estime que la construction d’un hôtel de ville est l’affaire de tous et que tous les citoyens doivent participer au processus. De plus, pour eux, un tel projet doit servir de moyen de revitalisation et s’inscrire dans une vision durable d’avenir.

Manque de respect pour le patrimoine

Le Parti de l’action de Vaudreuil-Dorion réagit à la proposition d’un parti d’opposition quant à son choix d’un site pour l’implantation du futur hôtel de ville.

« Une série de propositions de sites a été faite avec beaucoup de désinvolture. Sans commenter chacun des sites proposés, notre Parti dénonce le principal choix porté sur l’ancienne église Saint-Jean-Baptiste », dit le chef du parti et actuel maire, Guy Pilon. « La communauté catholique a perdu l’usage de son église il y a quelques années, affirme Guy Pilon, candidat à la mairie aux prochaines élections, il est hors de question qu’elle doive en plus voir ce bâtiment détruit! Les Optimistes ont par ailleurs travaillé d’arrache-pied pour en faire leur maison. Cette proposition démontre du mépris face à l’histoire de ce secteur de notre ville et à sa communauté, comme l’ont dit les citoyens lors des consultations dans le cadre du projet Sur Harwood. »

Pour le Parti de l’action de Vaudreuil-Dorion, même s’il semble simple de choisir des emplacements pour une infrastructure municipale, il est évident que les coûts liés à leurs différentes propositions n’ont pas été évalués. Le conseil municipal est actuellement en phase d’études pour ledit projet. « Donc, le simple fait de diffuser publiquement ces propositions en fait maintenant des cibles parfaites pour la spéculation », plaident les membres de l’équipe.

En attendant les nouvelles données du ministère de l’Environnement sur la classification hydrique du 405, avenue Saint-Charles, l’équipe avise qu’aucune autre proposition ne sera faite.

À propos de l'auteur

Yanick Michaud

Directeur de l'information

Vous aimerez également

2 commentaires

  1. Daniel Boyer

    Tout d’un coup le maire Pilon voit du patrimoine partout.je demeure a Dorion depuis 38ans et je n’ai jamais fréquenté cet église a part que pour aller voter lors de différentes élections.Il s »est mis les pieds dans les plats avec le site du 405 Blvd St-Charles et essaie de s’en sortir.je ne pense pas que le site du boul.Harwood est si patrimonial que ca.le patrimoine a le dos large ca sert les intérêts du maire.

    Répondre
  2. RÉMI PAYMENT

    Mr; le maire est trop. Brillant . Non il a simplement. Voulue que l’hôtel soi sur un beau cité alors pourquoi nous nous mêlons pas ne nos affaires . L’hôtel de 🌃 est la fierté de nous tous les citoyens . NON AU BLVD HARWOOD. JE NE VOIS PAS CETTE RUE AUCUN INTÉRÊT

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *