Premier match à domicile du Révolution de Saint-Lazare

Le Révolution de Saint-Lazare disputait son tout premier match à domicile le 9 septembre, devant une foule considérable. La rencontre s’est soldée par une victoire des Panthères de Saint-Jérôme par la marque de 7 à 4.

Pour ce match inaugural, les gradins du Centre sportif Saint-Lazare étaient pleins à craquer. Plus de 500 amateurs de hockey venus de partout dans Vaudreuil-Soulanges s’étaient donné rendez-vous pour assister à ce match qui demeurera gravé dans l’histoire de la franchise.

Dans les gradins s’étaient également réunis de jeunes hockeyeurs issus des rangs mineurs venus voir en pleine action ces athlètes de 20 ans et moins.

Pour ce premier match à domicile, le Révolution de Saint-Lazare accueillait l’une des puissances de la LHJAAAQ, les Panthères de Saint-Jérôme.

Description du match

Joshua Sanchez a marqué le tout premier but à domicile.

Le match a bien commencé pour le Révolution, alors que le gardien d’office, Nick Weincik, réalise de superbes arrêts. Malgré cela, l’indiscipline des joueurs du Révolution a coûté cher à la jeune formation d’Éric Labrosse. Alors que deux de ses protégés prenaient place au cachot, Skylar Strumas inscrivait les Panthères au pointage. À la fin de la première période, les Panthères avaient doublé leur avance.

Dans les douze premières minutes du second engagement, les Panthères ont inscrit deux buts supplémentaires. À 15 :19 du second engagement,  Joshua Sanchez marquait le premier but de la jeune histoire du Révolution soulevant ainsi la foule. Lors de cet engagement, un joueur des Panthères, Ismael Prudent, allait porter son bâton au visage d’un joueur du Révolution. Il n’en fallait pas moins pour que Jack Raleigh invite le fautif au combat. Les deux joueurs sont alors chassé de la rencontre.

Les visiteurs allaient marquer trois autres filets lors du dernier tiers avant que le Révolution n’entame une remontée de trois buts. Le capitaine Nicholas Snow y allait de son premier de la saison, aidé de Paul-Antoine Deslauriers et de Patrick Gorham. Quatre minutes plus tard, Bailey Morrissette s’inscrivait lui aussi à la marque, aidé de Francis Statchenko. Finalement, à 15 :37 du dernier tiers, Joshua Sanchez y allait de son second de la rencontre, aidé de Martone et Deslauriers.

Bilan

Le gardien Nick Weincik a fort bien joué malgré la défaite.

À l’issue de la rencontre, l’entraîneur-chef Éric Labrosse identifiait l’indiscipline comme facteur ayant grandement influencé le résultat final de cette première joute locale.

« Il y avait une excellente foule pour ce premier match local. Nous remercions les nombreux partisans qui se sont déplacés aujourd’hui. Notre formation est jeune et nous manquons un peu d’expérience. Nous sommes toujours en mode apprentissage. Nous affrontions une excellente formation possédant beaucoup de talent offensif. Nous devons apprendre de cette première joute et jouer de manière plus disciplinée à l’avenir. Nous avons cependant démonté de belles choses en troisième période et nous devons construire là-dessus », a déclaré l’entraîneur-chef.

Le Révolution affrontera l’Inouk de Granby sur la route le 15 septembre, avant de revenir à domicile pour y affronter les Flames de Gatineau, le 16 septembre à 16 h.

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *