Pour réduire la grippe, le vaccin est une arme importante!

En début d’année, la grippe saisonnière peut être virulente. En ce temps des fêtes, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest souhaite rappeler les mesures préventives pour réduire les risques d’infection et les actions à prendre en cas de symptômes.

Prévenir au lieu de guérir

Des gestes comme se laver les mains fréquemment (eau et savon), utiliser une solution hydro alcoolisée en l’absence de lavabo et de savon, et tousser ou éternuer dans le pli du coude plutôt que dans la main, sont des mesures d’hygiène qui nous protègent nous-mêmes ainsi que les gens de notre entourage contre le virus.

Rester à la maison ou consulter?

 La grippe est une infection très contagieuse des voies respiratoires causée par un virus. Elle se manifeste par de la fièvre, des douleurs musculaires, de la fatigue, une toux sèche, des éternuements, des courbatures, des maux de tête et de gorge. Pour la majorité de la population, la maison est généralement le meilleur endroit pour se soigner en cas de grippe. Une bonne hydratation ainsi que du repos sont, dans la majorité des cas, les gestes les plus efficaces à poser.

Quoi faire en cas de doute sur mon état?

En cas de doute sur la sévérité des symptômes, plusieurs ressources sont disponibles pour faire une évaluation de votre état de santé :

  1. L’outil d’aide à la décision si vous avez des symptômes de la grippe ou de gastroentérite : consultez ce tableau pour vous aider à prendre la meilleure décision pour vous et pour vos proches. Le tableau est disponible ici.
  2. Votre pharmacien peut vous orienter vers les gestes à poser en vous posant des questions sur votre état général de santé.
  3. Vous pouvez également consulter votre médecin de famille ou encore un médecin dans une clinique sans rendez-vous. Ce site permet de trouver une clinique offrant des consultations sans rendez-vous à proximité de votre résidence.
  4. Info-Santé 8-1-1 est une ressource disponible 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Une infirmière pourra vous fournir des conseils spécifiques concernant votre situation. Elle pourra aussi vous indiquer si vous devriez consulter un médecin rapidement ou non.

« Nous invitons la population à faire preuve de vigilance et à ne se présenter à l’urgence des hôpitaux qu’en cas de complications. L’utilisation des services d’urgence favorise la propagation du virus auprès des personnes qui sont les plus vulnérables et qui risquent de subir de graves conséquences s’ils attrapent le virus. Les personnes ayant des symptômes grippaux devraient en premier lieu favoriser les mesures alternatives telles qu’une consultation auprès d’un médecin, ou d’un pharmacien, ou un appel à Info-Santé 8-1-1», explique Philippe Besombes directeur des soins infirmiers et enseignement universitaire en soins infirmiers du CISSS de la Montérégie-Ouest.

Une arme contre la grippe : le vaccin

Rappelons que si vous n’avez pas contracté la grippe, la vaccination reste le meilleur moyen de se protéger contre celle-ci, principalement pour les personnes ayant une maladie chronique ainsi que les personnes âgées. Ces dernières ont un risque beaucoup plus élevé de complication, d’hospitalisation et de décès lié à ce virus.

Si vous faites partie de l’un de ces groupes plus vulnérables, appelez à votre CLSC pour avoir de l’information sur les cliniques de vaccination.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Voir plus d'information
PUBLICITÉ