Philippe Couillard découvre le CFP Paul Gérin-Lajoie

Le premier ministre Philippe Couillard écoute avec attention les explications des spécialistes en traitement des eaux. Photo Stéphane Fortier

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a découvert, le 23 mars,  le Centre de formation professionnelle (CFP) Paul Gérin-Lajoie et particulièrement la formation sur le traitement des eaux.

Quelques heures avant d’arriver, Philippe Couillard ignorait l’existence du CFP et la formation qu’on y donnait. « Depuis 2014, je fais des tournées du Québec, histoire de voir sur le terrain ce qui se passe sur le terrain en matière d’éducation et au niveau industriel. Ici, on apprend de beaux métiers, des métiers qui sont en demande et excessivement bien rémunérés. Il faut continuer à valoriser ces métiers. La main d’œuvre est le plus grand besoin économique du Québec », a mentionné le premier ministre.

Pour lui, il est clair que les entreprises ont besoin de cette main d’œuvre spécialisée et d’ailleurs, des étudiants lui ont confié que leurs candidatures étaient très demandées.

Dossiers régionaux

Après la visite, le premier ministre, accompagné des députées Lucie Charlebois et Marie-Claude Nichols, a réservé du temps aux journalistes afin de répondre à des interrogations touchant la région. Cette rencontre faisait suite à l’annonce de la venue de l’hôpital de Vaudreuil-Soulanges. L’option d’achat prévue pour le terrain où sera construit l’hôpital n’arrive-t-elle pas à échéance au mois de mars ? « En fait, on doit plutôt parler de la réserve foncière dans ce cas-ci. D’ici, juin, tout sera réglé. Soyez assuré que l’on poussera pour que tout soit fait dans les temps », a tenu à rassurer Philippe Couillard.

Quant à l’autoroute 20, pour lui, il est clair qu’avant tout, il fait trouver la meilleure option et faire le tout de la bonne façon et planifier en fonction du transport collectif, également. Et le pôle logistique ? « Nous avions annoncé qu’il y en aurait deux, un ici et l’autre à Contrecoeur. Les deux sont nécessaires. Des terrains sont disponibles, mais il fait adopter des projets de loi pour tout le corridor de la 30. Nous entendons compléter ce dossier après les prochaines élections », promet-il.

Philippe Couillard a eu aussi de bons mots pour les sinistrés des inondations. « Il y a eu 6 000 cas et la majorité des gens sont retournées chez eux, certains sont encore logés à l’extérieur de leur domicile, mais nous sommes avec eux et nos deux députés continuent à suivre de près les dossiers et garder contact avec les sinistrés, d’affirmer le premier ministre. Il faut refaire les cartes des zones inondables et s’assurer que toutes les municipalités aient un plan d’urgence », ajoute-t-il.  « Les sinistrés que nous ne sommes pas arrivés à joindre nous le ferons sûrement pendant la période de Pâques », d’indiquer Lucie Charlebois.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Profitez de cette offre
PUBLICITÉ