Pas moins de 83 foyers seront branchés à Saint-Télesphore

Le député de Saint-Jean, Jean Rioux, la ministre et députée Lucie Charlebois et le maire de Saint-Télesphore Yvon Bériault était heureux de l’annonce visant à brancher des foyers de la région à l’internet haute vitesse. Photo Stéphane Fortier

Pas moins de 83 foyers seront branchés à l’internet haute vitesse d’ici deux ans dans le secteur Dalhousie à Saint-Télésphore.

C’est ce qu’a annoncé Lucie Charlebois, députée de Soulanges, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie lors d’une conférence de presse à laquelle était présent son collègue député de Saint-Jean, Jean Rioux, qui en a aussi profité pour annoncer des branchements dans sa circonscription.

C’est dans le cadre du programme Québec branché que le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada soutiendront, à hauteur de 2 584 361 $ chacun, trois projets dans la région de la Montérégie dont celui touchant la région de Vaudreuil-Soulanges.  Au total, près de 7 M$ seront consacrés pour brancher 2 430 foyers de la Montérégie à Internet haut débit.

« Le programme Québec branché est une initiative porteuse qui permettra de répondre aux besoins des milieux ruraux pour des services Internet haut débit. L’annonce d’aujourd’hui représente une étape importante dans le branchement des communautés montérégiennes et contribuera à l’attractivité et à la rétention des familles et des entreprises dans la région. Je tiens à souligner l’engagement des acteurs municipaux et des promoteurs en faveur de notre prospérité collective », a mentionné Lucie Charlebois.

Municipalités oubliées

À Saint-Télesphore, c’est une somme de 351 900 $ qui seront investis pour brancher des citoyens qui demeurent sur une large bande de 16 kilomètres, de Rivière-Beaudette jusqu’à Dalhousie. Dans ce secteur, la compagnie Bell installera la fibre optique et ensuite, branchera les foyers.

Des municipalités telles Saint-Clet (route 340), Rivière-Beaudette et Pointe-Fortune, notamment, aimeraient bien profiter aussi d’un tel programme. La députée et ministre admet qu’il y a encore beaucoup de travail à faire.

« C’est une belle nouvelle. Vous savez, on se sent parfois oubliés, étant une petite municipalité. On se sent moins oubliés, tout d’un coup. Là, on est sur la map. Cela profitera notamment à nos étudiants, nos agriculteurs. C’est vraiment une nécessité de nos jours. Les gens pensent que, parce que l’on n’est pas très loin de Montréal, on bénéficie des mêmes avantages. Ce n’est pas vrai », a mentionné le maire de Saint-Télesphore, Yvon Bériault.

Rappelons que le programme Québec branché a pour objectif de fournir des services Internet haut débit aux régions et aux localités qui sont actuellement mal ou non desservies. La sélection et le financement des projets ont été faits en complémentarité avec le programme fédéral Brancher pour innover. En tout, plus de 80 projets ont été sélectionnés dans quatorze régions du Québec.

Le programme Québec branché, doté d’une enveloppe initiale de 100 millions de dollars, est l’un des piliers du Plan d’action en économie numérique et de la future Stratégie numérique du Québec, qui sera rendue publique le 13 décembre prochain.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
En savoir plus
PUBLICITÉ