Nouveaux systèmes de contrôle des émissions à l’usine de Diageo de Salaberry-de-Valleyfield

La direction de Diageo a fait savoir que l’entreprise amorcera sous peu la construction permettant l’installation de nouveaux systèmes de contrôle des émissions à sa distillerie de Salaberry-de-Valleyfield, après avoir obtenu les autorisations

Sur la photo, M. Jacques Smith, conseiller municipal du quartier Robert Cauchon, M. Frank Mooijekind, président du Comité de citoyens du bassin, M. Michel Charpentier, directeur général de l’usine Diageo de Salaberry-de-Valleyfield, et M. Denis Lapointe, maire de Salaberry-de-Valleyfield.

nécessaires pour procéder. Le directeur de l’usine, Michel Charpentier, en a fait l’annonce en présence du maire de Salaberry-de-Valleyfield, M. Denis Lapointe, et du président du Comité de citoyens du bassin, M. Frank Mooijekind.

L’entreprise investira 4,5 millions de dollars dans cette technologie. Une fois en service, les nouveaux épurateurs permettront de récupérer une quantité appréciable d’éthanol émis lors des opérations de fermentation. Cet éthanol sera par la suite réutilisé dans les opérations de distillation.

Pour Michel Charpentier, il s’agit d’une excellente nouvelle. « Cet investissement permettra non seulement d’augmenter l’efficacité des installations locales sur le plan environnemental, mais il les rendra encore plus compétitives et prêtes à saisir de nouvelles occasions d’affaires dans l’avenir, » a-t-il déclaré. À cet effet, M. Charpentier a révélé que l’usine de Salaberry-de-Valleyfield a embauché 63 personnes depuis février 2016 afin de répondre à la demande croissante pour les boissons produites localement par Diageo.

Le maire Denis Lapointe s’est, pour sa part, déclaré ravi de cette annonce qui vient confirmer l’intérêt de Diageo pour Salaberry-de-Valleyfield. « La présence de Diageo dans notre ville est importante car cette entreprise fournit quelque 270 emplois de qualité et constitue un des moteurs historiques de l’économie de Salaberry-de-Valleyfield, » a souligné M. Lapointe. Le maire a aussi insisté sur les retombées de la présence de Diageo qui s’approvisionne notamment auprès de plusieurs fournisseurs de la région, dont des agriculteurs qui fournissent les céréales entrant dans la composition des nombreux produits de réputation mondiale fabriqués par Diageo.

M. Mooijekind, s’est réjoui de constater que Diageo travaille à l’amélioration constante de sa performance environnementale. « Cet investissement traduit une réelle volonté de l’entreprise de contribuer au milieu qui l’accueille. Le Comité de citoyens du bassin est également heureux de l’appui des autorités municipales qui lui a permis d’inclure la voix citoyenne dans le dialogue touchant l’amélioration de l’environnement local. Notre comité avait une inquiétude; il a suggéré une collaboration entre les trois parties. La confiance, le respect se sont installés et en voici le résultat. Merci de nous avoir entendus, » a déclaré Frank Mooijekind.

Soulignons que Diageo est un chef de file mondial en matière de boissons alcoolisées proposant une offre remarquable de marques de spiritueux et bières. Ces marques comprennent les whiskies Johnnie Walker, Crown Royal, Bulleit et Buchanan’s, les vodkas Smirnoff, Cîroc et Ketel One, ainsi que Captain Morgan, Baileys, Don Julio, Tanqueray et Guinness. Les produits de cette compagnie sont vendus dans plus de 180 pays à travers le monde.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *