Les soins réguliers pour que votre jardin et vos plates-bandes puissent s’épanouir en juillet!

L’été s’est installé : c’est le temps d’en profiter! Cela dit, les jardiniers n’ont guère le droit de s’asseoir sur leurs lauriers, car leurs plates-bandes fleuries et leurs potagers ont plus que jamais besoin de soins réguliers pour s’épanouir. Alors, entre deux baignades bien méritées, enfilez vos gants de jardinage, mettez votre chapeau de paille et sortez votre « binette »!

Entretien du sol

Pour faciliter l’absorption de l’eau et prévenir l’apparition de mauvaises herbes, prenez l’habitude de biner le sol environ une fois par semaine. Si vous aviez étendu du paillis biodégradable, remuez-le pour l’aérer et ajoutez-en quelques poignées si nécessaire — pour bien jouer son rôle, la couche de paillis devrait être d’environ 4 cm d’épaisseur.

Retrait des indésirables

Enlevez les mauvaises herbes dès qu’elles se pointent le bout du nez : les laisser monter en graines constituerait un acte de négligence impardonnable pour quiconque a moindrement le pouce vert! Le meilleur moment pour les arracher est lorsque le sol est humide, soit après une averse ou un arrosage, par exemple. Et tant qu’à être penché sur vos plantes, profitez-en pour retirer toutes les (disgracieuses) fleurs fanées!

Soin des « blessés »

En juillet, il est possible que vos fleurs, vos fines herbes et vos légumes connaissent une perte de vitalité. Tentez d’abord d’en identifier la cause :

  • La présence d’insectes ou d’animaux nuisibles;
  • Un arrosage insuffisant;
  • Un ensoleillement inadéquat;
  • Un manque d’espace entre les plants;
  • Un sol trop compact;
  • Une canicule qui s’éternise;
  • Une maladie;
  • Etc.

Vous avez éliminé toutes les hypothèses qui auraient pu expliquer la triste mine de vos plantations? Essayez de donner un petit boost à vos végétaux en les nourrissant avec un engrais approprié (en respectant les doses recommandées, évidemment, car la surfertilisation est néfaste). Ensuite, croisez-vous les doigts!

Récolte régulière

Les fines herbes et les légumes devraient être récoltés au fur et à mesure, lorsqu’ils sont prêts à être mangés ou mis en conserve. Vous avez des surplus à ne plus savoir quoi en faire? Trouvez des gens qui seront heureux de les avoir : voisins, collègues, membres de la famille, organismes de charité, cuisines collectives, etc. ne demandent pas mieux que d’avoir des produits frais (et gratuits) à apprêter!

De plus, sachez que lorsque vous laissez des légumes prendre des proportions démesurées, ceux-ci « grugent » les vitamines et l’eau qui auraient pu servir aux légumes en pleine croissance et, pire encore, ont moins bon goût… Quant aux fines herbes, elles développent pour la plupart une saveur amère lorsqu’on les laisse pousser trop longtemps. Pensez-y!

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *