« Les professionnelles en soins sont épuisées » – Francine Savoie

Sylvain Frappier, infirmier auxiliaire, Isabelle Groulx, vice-présidente sécurité sociale, Francine Savoir, président du syndicat et Guy Leclair, député de Beauharnois. (Photo Stéphane Fortier)

En compagnie de la présidente du Syndicat des professionnelles en soins de Montérégie-Ouest, (FIQ-SPS) Francine Savoie, le député le Beauharnois, Guy Leclair, a clamé haut et fort qu’un projet de ratios pour les professionnelles en soins doit être instauré à l’hôpital du Suroît.

Lors d’un point de presse, qui se déroulait lundi matin à son bureau de circonscription, le député a mentionné que, si le meilleur personnel hospitalier était à Valleyfield, ils ont besoin d’aide et d’encouragement.

« On bat tous les records en matière de temps d’attente et de taux d’occupation. Notre taux d’occupation est passé de 200 % à 300 %. Les libéraux ont baissé les bras concernant notre système de santé. Nous avons le meilleur hôpital avec le meilleur personnel, mais les pires conditions », a dénoncé Guy Leclair. Ce dernier croit les gens du CISSSMO devraient se rapprocher de de gens, du personnel de l’hôpital pour voir ce qui s’y passe. « Tout semble bien aller, jusqu’à ce qu’on se retrouve sur le terrain.

Selon Francine Savoie, il faut aussi mettre les sommes nécessaires pour embaucher du personnel. « Ici, on retrouve le même personnel qu’il y a 10 ans en terme de nombre. Cela prend plus de monde sur l’unité de soins. Les professionnelles en soins sont épuisées. Des embauches sont nécessaires et à très court terme. En 2017, près de 34 000 heures supplémentaires ont été assumées par les infirmières du Suroît et le nombre de patients est en hausse », a révélé Francine Savoie.

Le futur hôpital

Le député de Beauharnois croit en l’hôpital de Vaudreuil-Soulanges et il pense qu’il est nécessaire, mais… « Je ne crois que je verrai cela avant ma retraite. Cela fait déjà 10 ans que l’on en parle », a rappelé Guy Leclair.

De son côté, le chef de la CAQ, François Legault, ne voulant pas se prononcer sur le dossier, a laissé son porte-parole en matière de santé en parler. « En janvier dernier, le temps d’attente des patients à l’hôpital du Suroît était de 18 heures 18 en moyenne.  La semaine dernière, le taux d’occupation des civières a varié de 173 %  à 205 %. En Montérégie, 53 % des patients dans les urgences sont classés P4 ou P5 et consultent pour des problèmes mineurs de santé, signe que l’accès à la 1ère ligne est encore trop difficile. La CAQ veut revoir le mode de rémunération des médecins pour améliorer la prise en charge des patients et réduire la pression sur les urgences. En avril 2016, le ministre de la Santé, a annoncé qu’un nouvel hôpital sera construit à Vaudreuil d’ici cinq ans. Il doit donc ouvrir en 2021.  Le Parti libéral va-t-il respecter son engagement ou assisterons-nous encore à des retards et des dépassements de coûts ? », a demandé François Paradis.

À propos de l'auteur

Yanick Michaud

Directeur de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informez-vous
Publicité
PUBLICITÉ