La tradition du Jour du Souvenir au Cégep John-Abbott

Le Cégep John-Abbott a souligné de manière solennelle le Jour du Souvenir cette semaine, comme le veut la tradition.  

Il s’agissait de la 12e cérémonie du Jour du Souvenir de l’institution, qui regroupe chaque année différentes générations. En effet, en plus des vétérans de l’Hôpital Sainte-Anne, des centaines d’élèves des écoles primaires Saint-Patrick et Edgewater, de l’école secondaire Macdonald, du cégep John-Abbott et du campus Macdonald de l’Université McGill étaient réunis en bordure du Memorial Field pour l’occasion.

La cérémonie a débuté avec l’interprétation de l’hymne national du Canada par l’orchestre. Par la suite, les orateurs ont pris la parole.

D’abord, le président de l’Association étudiante du Cégep John-Abbott, Sean Smith, a ouvert la cérémonie. « Ce n’est pas une coïncidence si la cérémonie se déroule ici même, en bordure du Memorial Field. Les chênes qui ceinturent le terrain sportif ont été plantés en l’honneur de la trentaine d’étudiants du Collège Macdonald morts en service lors de la Première Guerre mondiale. Notre avenir constitue le véritable monument en leur honneur. Puisse tous ceux qui foulent ce terrain aujourd’hui reconnaître l’envergure de leur sacrifice », a-t-il dit.

Par la suite, le doyen associé du Campus Macdonald de l’Université McGill, Jim Fyles, a souligné la présence des jeunes élèves aux côtés des vétérans. « Les jeunes n’ont pas connu la guerre, et c’est pourquoi il demeure essentiel de garder vivante cette mémoire collective pour que le sacrifice des soldats ne sombre jamais dans l’oubli », a-t-il dit.

Des vétérans de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre de Corée ont ensuite été invités sur scène pour procéder à la lecture dans les deux langues du texte In Flanders Field / Au champ d’honneur.

La cérémonie s’est poursuivie avec la lecture de l’Acte du Souvenir, l’interprétation de pièces militaires à la cornemuse, et une minute de silence.

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *