La plage de Saint-Timothée toujours fermée

Photo Pierre Langevin

La Ville de Salaberry-de- Valleyfield réitère son avis aux visiteurs du parc régional des Îles-de-Saint-Timothée de ne pas se baigner dans le bassin, ni de s’y aventurer avec une embarcation à rames ou à moteur, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

La sécurité reste compromise alors que le débit de l’eau augmentera encore à partir d’aujourd’hui, jusqu’à la deuxième semaine de juillet, et ce, selon les conditions météorologiques. Des agents de sécurité sont mandatés par la Ville pour veiller au respect de l’interdiction de 8 h à 1 h du matin.

« Avec l’arrivée du soleil, les baigneurs et les propriétaires d’embarcations sont nombreux à se rendre à la plage et à se voir refuser l’accès à l’eau. Le danger est vraiment important, même si cela ne semble pas évident de la rive. Les visiteurs n’ont pas conscience que le courant est très sournois. Il serait irresponsable de laisser les gens se baigner ou même faire du kayak. Avec un tel courant et un tel niveau, vous êtes emporté en un instant et personne ne peut vous sauver du courant qui entraîne vers le barrage », a insisté Claudia Meloche, coordonnatrice du Service récréatif et communautaire.

Le Conseil international du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent a décidé d’augmenter le débit en provenance du lac Ontario de 10 200 m3/seconde  à 10 400 m3/seconde avec pour objectif d’accélérer la baisse du niveau du lac Ontario. Le débit demeurera élevé dans les prochaines semaines. Si les conditions météorologiques sont favorables, on pourrait observer une diminution visible du débit à partir de la deuxième semaine de juillet.

En attendant, les baigneurs qui voudraient se rafraîchir peuvent profiter du complexe aquatique situé à Salaberry-de-Valleyfield.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *