La grève dans le transport scolaire reportée au 23 avril

La dernière rencontre de conciliation avec Autobus Lucien Bissonnette remonte au 29 mars. Photothèque

Les grèves générales illimitées prévues pour le 9 et le 10 avril dans le transport scolaire seront reportées au lundi 23 avril.

Se disant solidaire avec les parents et les élèves qui seront touchés par ces grèves, le syndicat des Teamsters participera à des rencontres de dernière chance.

« Il n’y a eu aucun déblocage à la table de négociations. Mais comme on est de bonne foi, nous voulons laisser une dernière chance aux négociations, a expliqué le président de la Section locale 106 des Teamsters, Jean Chartrand. Les transporteurs scolaires ont jusqu’au 23 avril pour comprendre que leurs offres salariales sont inacceptables. »

Rappelons que les chauffeurs d’autobus scolaire gagnent entre 20 000 $ et 25 000 $ par année. Les offres des transporteurs scolaires, qui tournent autour de 1 % par année, sont inférieures à l’Indice des prix à la consommation qui était de 1,8 % l’année dernière seulement.

La dernière rencontre de conciliation avec Autobus Lucien Bissonnette remonte au 29 mars.

L’entreprise dessert les commissions scolaires des Trois-Lacs et Lester B. Pearson. Le syndicat retournera à la table de négociations si l’employeur bonifie ses offres salariales.

Le gouvernement, qui remet aux commissions scolaires une enveloppe budgétaire pour le transport des élèves, est le donneur d’ouvrage indirect dans cette affaire. Cette année, le ministre de l’Éducation ajoutera une maigre augmentation de 1,43 % à cette enveloppe. Les commissions scolaires gardent ensuite une partie de l’enveloppe monétaire pour leurs propres opérations.

Au total, des grèves le 23 avril pourraient toucher environ 4000 élèves et leurs parents dans la région.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
En savoir plus
PUBLICITÉ