La grandeur d’âme d’Abygaëlle Bélisle

Sylvia Bachand, responsable du service de garde et Mireille Simoneau, enseignante, sont fières d’avoir soutenu Abygaëlle Bélisle dans sa campagne de financement. Photo Stéphane Fortier

Une jeune élève de 4e année de l’école primaire Auclair à Saint-Lazare a eu l’idée, il y a quelques semaines, d’organiser une campagne de financement pour les sinistrés de Rigaud.

Abygaëlle Bélisle, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a démontré qu’une élève du primaire peut aussi faire montre d’initiative. « Ma mère était allée faire une corvée de sacs de sable pour aider les sinistrés et comme c’était une journée d’école, je ne pouvais l’accompagner, mais je tenais à faire ma part, quand même. Et c’est là que j’ai eu l’idée de recueillir des sous pour les gens », raconte la jeune fille.

Elle a donc présenté son projet à la directrice de l’école, Marie-Claire Gosselin, afin d’obtenir l’autorisation d’enclencher la campagne de financement.

Un coup de pouce

Aidée de Sylvia Bachand, responsable du service de garde et de Mireille Simoneau, enseignante de 5e année, Abygaëlle  a notamment mobilisé les plus grands de l’école. « Une lettre a été écrite et donnée aux élèves, lesquels en ont fait part aux parents. Ces derniers pouvaient également faire un don », d’indiquer Sylvia Bachand, laquelle a assuré la poursuite de la campagne après les heures de classe.

« Les élèves de 5e et 6e année se sont aussi impliqués en préparant des collations et des desserts qu’ils ont vendus aux autres élèves et aux parents. Comme nous n’avons pas de cafétéria ici, je peux vous dire que cela s’est très bien vendu, mentionne Mireille Simoneau. Au cours des journées chaudes auxquelles on a eu droit au mois de mai, les élèves ont vendu des popsicles.  « Et trois filles ont vendu, à elles seules, pour 126,05 $ de canettes recyclables », s’empresse d’ajouter l’enseignante.

Non seulement Abygaëlle a-t-elle réussi à amasser plus de 1 200 $, mais des vêtements, des jouets et  autres objets d’utilités ont été amassés depuis le 12 mai.

Générosité

S’il y en a une qui n’est guère surprise de l’engouement et du succès de cette campagne, c’est bien Mireille Simoneau. « Il y a eu plusieurs campagnes de financement ici à l’école et les gens ont toujours été généreux », dit celle qui enseigne à l’école Auclair depuis 30 ans.

À la fin de cette semaine, Abygaëlle remettra une somme de 1 206. 85 $ voire peut-être un peu plus à la Guignolée de Rigaud, laquelle se chargera de la redistribuer aux sinistrés. Il va de soi que les vêtements et les jouets seront également donnés aux responsables de la Guignolée de Rigaud.

Qu’est-ce que Abygaëlle retiendra de cette expérience ? « Je suis contente que les gens aient donné généreusement », de conclure l’élève de 4e année.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *