La cour de l’école Sainte-Justine a bien besoin d’une cure de jeunesse

La cour d’école de l’école Sainte-Justine a vraiment besoin d’une cure de jeunesse. Photo Stéphane Fortier

L’école primaire Sainte-Justine (Val-des-Prés) à Sainte-Justine-de-Newton a besoin de 77 000 $ pour revamper sa cour de récréation.

Même si cela représente une importante somme d’argent, le financement va bon train grâce notamment à l’aide de la communauté.

Souper spaghetti

Le 17 novembre dernier avaient lieu un souper spaghetti et une soirée dansante organisée par les parents bénévoles et la direction de l’école du Val-des-Prés.

Les recettes de cet événement, totalisant un peu plus de 6000 $, serviront à financer une partie du projet de la cour d’école du pavillon Sainte-Justine. Pour l’occasion, les organisateurs ont reçu plus de 250 personnes à la salle communautaire de Saint-Télesphore et plus de 80 prix de présences ont été remis lors de cette soirée. Les organisateurs ont pu bénéficier de l’aide de Pizza Giny leur principal commanditaire et partenaire dans l’organisation de ce souper.

En octobre dernier, la Municipalité de Sainte-Justine-de-Newton a adopté une résolution accordant une aide financière de 1000 $. « Et le Club Multisports Val-des-Prés  nous a fait un don de 2000 $ », mentionne Marie-France Voisin, directrice de l’école et aussi des écoles Sacré-Cœur à Saint-Polycarpe et Immaculée-Conception à Saint-Télesphore, toutes regroupées sous le nom Val-des-Prés.

Des changements nécessaires

Lorsqu’on parle de redonner un peu de vigueur à la cour d’école, dans ce cas-ci, on parle notamment d’équipementà changer. « La balançoire est à changer », indique la directrice. Nous voulons aussi installer des bandes de hockey et voir à ce qu’il y ait des buts de soccer amovibles. Les jeux sont encore en bon état, mais il faut refaire les lignes et l’asphaltage. Une partie de l’asphaltage est déjà commencée », nous dit Marie-France Voisin. Juste les balan-çoires (12 places) vont coûter au bas mot 19 000 $ et les bandes de hockey, plus de 25 000 $. Il est aussi question de changer les filets de basket-ball.

D’ici deux ans ?

Le ministère de l’Éducation peut défrayer 40 % du coût total jusqu’à concurrence de 25 000 $. Et quand les travaux seront-ils exécutés? Idéalement, Marie-France Voisin souhaiterait que le tout soit réalisé au cours de l’été prochain, mais… « Pour ce qui est de savoir quand sera réalisée la réfection de la cour d’école, nous sommes en attente de la réponse du Ministère. On m’explique que chaque année les délais peuvent varier. Par exemple, si le Ministère donne son approbation en avril, le projet sera réalisé à l’été 2018. Si le Ministère nous revient à la fin juin, le projet sera réalisé à l’été 2019 », explique Marie-France Voisin.

L’école Sainte-Justine est la dernière école de Val-des-Prés à retaper sa cour d’école. Les deux autres écoles? « En ce qui a trait à Immaculée-Conception, c’est déjà fait et celle de Sacré-Cœur est très belle », assure la directrice.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

1 commentaire

  1. maurice

    Je voudrais savoir pourquoi ce n’est pas la commission scolaire des Trois Lacs qui ne fourni pas les sommes nécessaires à la réalisation de ses travaux. On paye des taxes scolaire pour entre autre améliorer les structure et n’ont pas pour payer des rencontres de fin de semaines de ses cadres lors de voyages organisés.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *