Investissement de 18, 1 M $ pour 80 logements abordables pour aînés

Une pelletée de terre symbolique pour souligner le lancement de la construction d’un édifice de 80 logements pour aînés à Pincourt. Photo Stéphane Fortier

Les travaux de construction de la Coopérative de solidarité du Bel Âge de Pincourt ont été officiellement lancés, le 28 mai dernier à Pincourt.

Le futur immeuble comprendra 80 logements abordables destinés à des personnes âgées en légère perte d’autonomie et nécessitera des investissements totalisant plus de 18,1 M dont 5 M $ provenant du fédéral et du provincial.  L’édifice sera situé sur le chemin Pointe-aux-renards et l’inauguration est prévue pour l’automne 2019.

Le lancement des travaux a été souligné par le député fédéral de Vaudreuil -Soulanges, Peter Schiefke, par la députée de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols, et par le maire de Pincourt, Yvan Cardinal.

L’un des dignitaires présents était particulièrement heureux de cette annonce. « C’est enfin  l’aboutissement de 10 ans de travail sans relâche. Cette habitation comptera des logements accessibles dans un milieu sécuritaire pour nos aînés. Sans l’aide la Ville de Pincourt, nous n’aurions pu aller de l’avant avec ce projet », de mentionner Claude Chamberland, président du conseil d’administration de la Coopérative de solidarité du Bel Âge.

Du côté du député de Vaudreuil-Soulanges, Peter Schiefke, il s’est dit content que des personnes âgées intègrent un endroit sûr (entièrement conçu en béton) et confortable et qu’ils se sentent chez soi.   « Il est important de garder les personnes âgées près de leurs familles et leurs amis. Le logement abordable est une grande priorité pour nous et compte parmi notre stratégie nationale sur le logement. Cette collaboration entre les divers partenaires est une véritable victoire et je veux les féliciter », de dire le député fédéral.

« Je salue le dynamisme de la Coopérative de solidarité du Bel Âge de Pincourt, qui a entrepris ce projet majeur dans Vaudreuil. On pourrait s’exclamer Enfin en parlant de ce projet. J’ai moi-même travaillé sur ce dossier à titre de mairesse en 2009.  Je félicite tous les partenaires qui ont compris l’importance d’appuyer cette coopérative de solidarité », de commenter de son côté Marie-Claude Nichols, députée de Vaudreuil qui ajoute que les résidents pourront profiter du supplément au loyer de la SHQ (Société d’Habitation du Québec).

« Il y a souvent eu des difficultés en cours de route, mais nous avons toujours travaillé en mode solutions. Oublions le temps passé et regardons vers l’avenir », d’indiquer le maire de Pincourt, Yvan Cardinal.  Dans la foulée des retombées de sa Politique de développement social, la Ville de Pincourt soutient depuis le début ce projet de 80 logements de la Coopérative de solidarité du Bel Âge qui s’offrira aux aînés. Notre appui dans le cadre du programme AccèsLogis Québec fait foi de notre volonté de voir le projet se réaliser », d’ajouter Yvan Cardinal qui a précisé que la Ville de Pincourt accorde près de 1,8 M$ pour la réalisation de ce projet une somme qui est remboursée par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), par l’entremise du Fonds du logement social.

Parlant de la CMM, Guy Pilon, son représentant et maire de Vaudreuil-Dorion a fait remarquer que ce genre de projets pour les personnes âgées est appelé à se multiplier.

Rappelons que la Coopérative de solidarité du Bel Âge de Pincourt a été formée par un groupe de citoyens qui avaient ciblé un besoin en logement abordable pour les personnes âgées de leur région.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Informez-vous
PUBLICITÉ