Inondations: Chronologie des événements historiques

Jeudi 4 mai 

  • Certaines activités prévues le week-end, dont la Marche Bourassa Boyer, sont annulées en raison des prévisions météorologiques.
  • L’eau monte beaucoup sur le terrain du Château Vaudreuil.
  • À Vaudreuil-Dorion l’eau atteint l’avenue Saint-Charles.
  • L’inquiétude est vive alors que beaucoup de précipitations sont prévues dès le lendemain et tout le week-end.
  • VIVA média prend la décision de cesser ses opérations et de se rendre sur le terrain pour aider les sinistrés à Rigaud dès le lendemain.

Vendredi 5 mai

  • Les corvées de sacs de sable s’amorcent et l’appel aux bénévoles est lancé.
  • Une guignolée s’organise pour Rigaud et Pointe-Fortune.
  • Les précipitations abondantes laissent entrevoir le pire pour le week-end.
  • En fin d’après-midi Martin Coiteux sollicite l’aide de l’armée.
  • La Ville de Vaudreuil-Dorion ferme une portion de l’avenue Saint-Charles.
  • La Ville de Rigaud fait le bilan du nombre de personnes sinistrées et affirme que la présence des Forces armées canadiennes n’est pas nécessaire.

 

Samedi 6 mai 

  • Le premier ministre du Québec Philippe Couillard rencontre les sinistrés du chemin de la Baie de Rigaud et fait le point en conférence de presse.
  • Ville Île-Perrot décrète les mesures d’urgence.
  • La mobilisation bénévole s’accélère et de nombreuses initiatives citoyennes se mettent en place.
  • La Ville de Vaudreuil-Dorion décrète l’état d’urgence. Une trentaine de maisons sont touchées pas les inondations.
  • Des murets de ciment sont installés à Pointe-Fortune pour briser les vagues causées par le barrage Carillon.

Dimanche 7 mai 

  • L’armée arrive.
  • Montréal, Pincourt, Vaudreuil-sur-le-Lac et Terrasse-Vaudreuil déclarent l’état d’urgence.
  • Le premier ministre  Justin Trudeau rencontre les sinistrés de Terrasse-Vaudreuil.
  • La rumeur à l’effet que le barrage pourrait fissurer, est fausse et démentie.
  • Un ordre d’évacuation est émis à Rigaud.
  • Le ministère des Transports ferme le Pont Galipeault.
  • La Croix-Rouge s’installe et le CISSSMO déploie des intervenantes sociales sur le terrain.

Lundi 8 mai 

  • L’eau atteint son plus haut niveau pour la plupart des villes.
  • La circulation est difficile sur les routes.
  • On annonce la gratuité du passage au péage de l’autoroute 30 et des transports en commun.
  • Un ordre d’évacuation est émis à Pointe-Fortune. Les citoyens touchés doivent quitter les lieux.
  • Huit établissements de la Commission scolaire des Trois-Lacs ferment leurs portes pour la journée.
  • Les bénévoles continuent leurs efforts un peu partout malgré que l’on soit lundi.

Mardi 9 mai

  • Le ministère des Transports procède à la réouverture du Pont Galipeault.
  • Les citoyens de l’Île-Cadieux poursuivent leur lutte pour sauver les maisons et leur accès au secteur.
  • Le chef d’état-major de la défense, le général Jonathan Vance, visite Rigaud et salue le maire Hans Gruenwald.
  • Le gouvernement fédéral annonce que Québec n’aura pas à payer pour le déploiement l’armée.
  • La garde côtière sillonne la rivière des Outaouais pour assurer la sécurité des résidences par les voies maritimes.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *