Faire ce qu’on aime à 100 miles à l’heure

En plus de gérer de front trois festivals, Patrick Rozon assure la mise en scène du premier spectacle réservé aux adultes d’Annie Brocoli dans le volet Ben voyons donc! intitulé La Vierge Annie.

Un peu plus de 24 heures avant le lancement du 9e ZooFest, le directeur général de l’événement, Patrick Rozon a pris du temps pour répondre aux questions de VIVA média.

Et il l’a fait dans la joie, en explosant de rire à l’occasion.
« Oui je suis dans le jus. Je suis occupé, ça roule à 100 à l’heure, mais écoute, je fais ce que j’aime. Des fois je me dis que c’est très prenant, mais qu’est-ce que je ferais d’autre?», explique Patrick Rozon qui s’est embarqué dans un marathon qui durera pour tout le mois de juillet.

Ainsi, jeudi s’est donné le coup d’envoi du ZooFest à Montréal. Vingt-quatre jours de festival, 160 spectacles, 700 représentations, 300 artistes, une équipe solide et un directeur général visionnaire.

« Il y a des soirs où nous roulons à 10 salles. Mais chaque salle reçoit quatre spectacles le même soir. J’ai une équipe rodée à chaque place, des techniciens qui savent où ils vont. Une fois que c’est lancé, ça va super bien », lance-t-il, sourire aux lèvres.

Heureusement que le Coteaulois, sculpté pour le monde de la scène peut compter sur une équipe polyvalente, puisqu’il doit gérer large. « Le ZooFest c’est un des trois festivals de juillet. Je suis également en charge du Mondial des Jeux et de celui OhMyFest! Sans compter que je suis metteur en scène du spectacle pour 18 ans et plus d’Annie Brocoli et de celui de Joël Legendre dont la première sera en septembre. Nous allons roder le spectacle vers la fin juillet », dévoile Patrick Rozon qui a loué un appartement à Montréal pour le mois le plus chaud de l’été. « On dit que c’est beaucoup en même temps, mais c’est logique. Parce que les gens sont là en juillet. Les vacances, on vient à Montréal et l’offre des spectacles est là », plaide-t-il.

Pour tous les goûts

Le ZooFest s’adresse majoritairement aux Millennials, les 18 à 35 ans. « Je dirais que c’est 85 % de notre clientèle. Pour OhMyFest, des 22 et 23 juillet, c’est un public de 13 à 18 ans, avec des créateurs/youtubeurs en performances. Il y en aura 55 cette année, contrairement à 32 l’an dernier. Quant au Mondial des Jeux, du 15 au 30 juillet, c’est un public plus ciblé qui aime les jeux de société, les jeux vidéo. C’est ludique. Mais il y a des spectacles et des performances avec des humoristes, des artistes qui viendront jouer à des jeux de société devant public. Tammy Verge, les Appendices, Antoine Vézina. Je crois qu’on va rigoler », lance Rozon en explosant de son rire contagieux. Il profitera du rendez-vous pour tenir la finale canadienne de Pandémie, un jeu fort couru.

Quant à la nouveauté de cette année, il a partagé son enthousiasme en dévoilant les grandes lignes. « Il y a le volet du Mondial des Jeux senior. Des aînés seront invités à prendre part à des activités qui leurs seront réservées, mais le “highlight”, c’est le “show” Les retraités en spectacle, 13 aînés, dirigés par L’École nationale de l’humour, qui seront en prestation le 27 juillet. J’ai l’impression qu’on va rigoler un bon coup », présume l’artiste originaire de Vaudreuil-Soulanges.

En ce sens, il veut faire profiter ses concitoyens d’une promotion spéciale. « Les gens de chez nous qui veulent se procurer des billets peuvent entrer le code promo vaudreuil10 et ça va leur donner 10 % de rabais sur tous les spectacles », conclut celui qui donne toujours son 100 %.

À propos de l'auteur

Yanick Michaud

Directeur de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *