Déraillement : la situation est maitrisée, mais des routes seront fermées

Les autorités municipales de Saint-Polycarpe confirment qu’aucun déversement de  matières toxiques ne s’est produit dans la rivière ou dans la nature environnante. Photo Alain Gaudreau (Photo: Alain Gaudreau)

Même si certains wagons du train qui a déraillé à Saint-Polycarpe contenaient des matières dangereuses, notamment du propane, du mazout et du diesel, les autorités municipales confirment qu’aucun déversement de ces matières  ne s’est produit dans la rivière ou dans la nature environnante.

En fait, seul un wagon contenant de l’huile végétale a laissé échapper un mince filet d’huile. Le tout a rapidement été maîtrisé par l’intervention des pompiers de la Municipalité qui ont sans délai installé un bassin de rétention. L’ensemble des événements s’est déroulé sans qu’aucun feu et aucune explosion ne survienne. Il n’y a d’ailleurs eu aucun blessé.

Dès que les autorités municipales ont été informées de la situation, le plan de mesures d’urgence de la Municipalité a été mis en application. « Je suis fier de pouvoir dire que l’équipe municipale s’est mobilisée rapidement et avec professionnalisme afin de protéger les citoyens et d’assurer la sécurité de tous et chacun » a indiqué le maire Jean-Yves Poirier. La mobilisation rapide de la Municipalité a permis au Canadien Pacifique (CP) de prendre possession du site au courant de la nuit. La suite des choses sera sous la responsabilité du CP qui fera notamment le nécessaire afin de dégager et réparer les voies ferroviaires. Il est toutefois à prévoir que les chemins Élie-Auclair et De l’Église demeureront fermés à la hauteur des chemins De Beaujeu et Saint-Georges pour encore deux autres jours.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *