Défi cycliste Ottawa – Vaudreuil-Dorion : 168 km de fierté

29 jeunes élèves en adaptation scolaire de l’École secondaire Cité-des-Jeunes ont relevé un grand défi le 31 mai.

En effet, le groupe a participé au grand défi cycliste, initié par le professeur d’éducation physique en adaptation scolaire, Karl Therrien. Ce parcours cycliste les a menés d’Ottawa à Vaudreuil-Dorion; un trajet de près de 170 kilomètres en une seule journée.

Les 29 jeunes et les accompagnateurs ont quitté l’école en autobus vers 3 heures du matin. Ils se sont rendus au Parlement à Ottawa le temps d’une photo, avant d’amorcer le grand retour en vélo. Les participants étaient divisés en 3 pelotons, et le trajet s’est fait à relais.

Les élèves participaient de leur plein gré à ce défi; ils ont dû signaler leur intérêt à y participer, passer par un processus de sélection et se soumettre à 10 séances d’entraînement. Ils devaient donc faire preuve de détermination et de motivation pour se rendre jusqu’au bout.

« C’est tellement une belle énergie qui se dégage de cette journée. On passe par toute la gamme des émotions au fil de la préparation et de la journée elle-même. Mais ça en vaut le coup », a exprimé Karl Therrien.

Sur le coup de 15 h 30, le peloton a fait son arrivée devant le pavillon Lionel-Groulx sur le campus de la Cité-des-Jeunes. Au fil d’arrivée, les jeunes ont été accueillis par leurs amis et leurs parents, sous un tonnerre d’applaudissements. L’émotion était à son comble. Par la suite, chaque jeune a reçu une médaille; un souvenir qu’ils pourront chérir longtemps.

Faire sa marque

Pour une deuxième année, le défi cycliste était jumelé à une levée de fonds. Les jeunes sont parvenus à amasser la somme de 1523 $ pour financer l’achat d’une structure sportive pour la nouvelle cour d’école à venir.

Les élèves étaient particulièrement fiers lorsqu’ils ont appris qu’une plaque honorifique où sera gravé chacun de leur nom sera installée près de la nouvelle structure, pour mettre en lumière leur apport dans le projet d’aménagement de la cour.

Dépassement de soi

Yvan Cardinal, maire de Pincourt, et Francine Saint-Denis, présidente de la Commission scolaire des Trois-Lacs, sont des cyclistes aguerris. Ils participeront cette année pour une troisième fois au Grand Défi Pierre Lavoie, un trajet de 1000 kilomètres.

Dans le but de s’entraîner pour le jour J, Yvan Cardinal a lancé le défi à Francine Saint-Denis d’accompagner les jeunes dans leur parcours Ottawa-Vaudreuil-Dorion. Un défi qu’elle s’est empressée d’accepter.

Au fil d’arrivée, le duo était visiblement étonné de la détermination des 29 jeunes cyclistes. « Ces jeunes-là, je leur lève mon chapeau. L’effort qu’ils ont donné est inspirant. Bravo! », a exprimé Yvan Cardinal.

« Le défi Pierre Lavoie, ce sont des adultes qui s’entraînent pour 1000 km. Le défi qu’ont relevé ces jeunes aujourd’hui, en mon sens, est supérieur au défi Pierre Lavoie en termes de dépassement de soi. Je ne verrai plus le grand défi Pierre Lavoie de la même façon », a pour sa part expliqué Francine Saint-Denis.

Fierté dans le regard

Les 29 jeunes, bien qu’épuisés après une longue journée d’effort, étaient fiers d’eux-mêmes à l’issue du trajet.

« Je ressens de la fierté, j’ai fait preuve de persévérance. Je vais garder de bons souvenirs de cette journée », a laissé savoir Neven Charrier.

« Nous aimons le sport et nous sommes des filles dynamiques. On aime ça se lancer des défis! », ont exprimé de concert Karine Tremblay-Côté et Leiya Chicoine.

« J’ai participé au défi parce que je voulais tester ma détermination. Maintenant je suis fier, très fier », a dit Nathan Bemba.

 

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *