Changement d’adversaire pour Lafrenière : le titre NABO toujours en jeu

À quelques jours de la toute première défense de son titre NABO des poids moyens, Francis Lafrenière doit une fois de plus démontrer sa force de caractère et s’adapter à un changement d’adversaire.

En effet, le boxeur de Vaudreuil-Soulanges devait affronter l’Américain Michael Moore (15-1), classé dans le top 15 mondial. Toutefois, ce dernier n’aurait pas été en mesure de traverser la frontière.

Le champion NABO des poids moyens affrontera donc le Mexicain Oscar Cortez (26-2), dans un duel prévu pour 10 rounds. Le titre que Lafrenière a durement acquis lors de son combat contre Uriel Gonzalez au Centre Vidéotron de Québec en février est toujours en jeu.

Changement de stratégie

Francis Lafrenière a dû s’adapter à un changement d’adversaire durant le camp d’entraînement lors de 3 de ses 4 derniers combats.

« Il faut être en mesure de corriger le tir. Par exemple, en me préparant à monter dans le ring contre Michael Moore, j’ai développé ma stratégie en perspective d’affronter un gaucher. Toutefois, Cortez est droitier. Bien qu’il soit plus facile de passer d’un gaucher à un droitier que le contraire, je dois tout de même revoir certains aspects de ma préparation. Malgré tout, le camp va très bien et le poids est bon », assure-t-il.

The People’s Champ déplace les foules

Le combat de samedi à La Tohu demeure déterminant pour le cheminement de Lafrenière, qui comptera une fois de plus sur le support de la foule venue pour lui. « Nous avons battu des records de vente de billets. Nous en avons vendu plus de 300, juste au Club de boxe Lafrenière de Saint-Clet. Il y aura assurément beaucoup d’ambiance! Je serai fidèle à moi-même et je donnerai mon 100 % », lance le sympathique athlète.

Quelques billets sont encore disponibles via le site web de la Tohu pour ce gala de boxe mettant également en vedette Erik Bazinyan (Champion mondial WBO junior des poids super-moyens

Crédit photo à un UNE : Photozone – Robert Lévesque / GYM

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *