Bienvenue à bord de la folie des jeunes du TMN

Colorés et bien préparés, les jeunes comédiens ont bien hâte de monter sur les planches après avoir reçu les directives du metteur en scène Samuel Poirier Rousseau.

Une douzaine de jeunes étudiants de secondaire 5 de la Cité-des-Jeunes se préparent à présenter Bienvenue à bord, une pièce de théâtre qu’ils mettent en scène depuis septembre.

Les étudiants de la concentration art dramatique sont dirigés par Samuel Poirier Rousseau, lui-même, un ancien étudiant de l’endroit. « C’est une pièce que nous montons depuis septembre, en parascolaire. Nous nous rencontrons les mercredis, une fois par semaine et nous pratiquons notre jeu, nos textes. Nous travaillons les personnages, l’articulation, la projection. Les jeunes accumulent des heures de bénévolat, mais mettent surtout de l’avant ce qu’ils apprennent dans leur concentration », explique le metteur en scène.

La TMN secondaire 5 est une nouveauté dans l’enceinte de la Cité. « La troupe de secondaire 5 c’est nouveau et le but c’est de donner l’envie d’aller étudier en théâtre au collégial. Et pour une première année, nous avons une belle participation », estime celui qui évolue maintenant dans le milieu de la radio.

Des auditions et du sérieux

Rencontrés lors d’une pratique à un peu plus d’une semaine de leur présentation, les étudiants démontrent du sérieux.

« Ils ont eu une audition au début du processus. Il y a 25 jeunes qui se sont présentés. Nous en avons choisi douze pour jouer et deux techniciens. Nous les avons castés pour les personnages et ils savent ce qu’ils ont à faire », explique Samuel Poirier Rousseau qui a terminé son parcours secondaire il y a 6 ans.

Les jeunes sont également invités à prendre part activement à la vente de billets afin de jouer devant une salle remplie.

Histoire loufoque

Bienvenue à bord est une comédie loufoque qui se passe à bord d’un avion. Écrite par le Québécois André Bonsang, la pièce met en scène une dizaine de passagers à bord d’un avion. Ceux-ci ne sont pas faits pour se retrouver dans le même habitacle et ça vire à la folie.

« Les personnages ne s’accordent pas du tout. Et il y en a deux autres qui viennent mettre le trouble. On y retrouve des quiproquos, du chant, des acrobaties. C’est la folie », mentionne le metteur en scène, excité et anxieux.

Les passagers devront alors trouver un moyen de mettre un terme aux plans pernicieux des deux comparses.

La pièce est à voir le vendredi 16 février à 19 h 30 au Théâtre Paul-Émile-Meloche de la Cité-des-Jeunes.

Les billets sont disponibles auprès des étudiants, mais plusieurs seront disponibles à la porte le soir de la présentation.

Les guichets ouvrent à 19 h et les billets sont offerts au coût de 10 $ pour l’admission générale.

À propos de l'auteur

Yanick Michaud

Directeur de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *