La baignade toujours interdite à Saint-Timothée

La sécurité reste compromise à la plage St-Timothée alors que, la variation du niveau de l’eau et le fort courant, rendent la baignade dangereuse pour les usagés, mais aussi pour les employés qui tenteraient de porter secours. Photo Ville de Salaberry-de-Valleyfield

 

Le courant trop fort et le grand risque de noyade obligent la Ville de Salaberry-de-Valleyfield à garder sa plage du Parc régional des Îles-de-Saint-Timothée fermée.

La baignade y est interdite jusqu’à ce que le débit de l’eau soit rétabli à la normale dans le bassin. C’est ce qui a été entendu suite à la rencontre entre des représentants de la Ville, d’Hydro-Québec et de la Société de sauvetage.

En raison de la crue printanière exceptionnelle, les vannes des barrages situés en amont et en aval du bassin doivent demeurer ouvertes ce qui accentue le danger, puisque le bassin se comporte davantage comme une rivière avec un courant très fort. En cas de perte de contrôle, les baigneurs se retrouveraient rapidement devant le barrage où le risque de noyade est évident.

La Ville a accru la sécurité. En plus des panneaux d’affichage indiquant « plage fermée, baignade interdite », des bollards sont installés avec des cordes afin d’empêcher l’accès à la rive.

Si pour l’instant, la météo et l’eau froide ne sont pas propices à la baignade, les chaleurs des prochains jours pourraient donner envie aux citoyens de faire une saucette. La Ville réitère son avertissement : il ne faut pas se baigner dans le bassin jusqu’à nouvel ordre, car le danger est trop grand.

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *