Aux grands besoins, de grands gestes d’altruisme

Une grande corvée devra être organisée d’ici les prochaines semaines afin d’aider les sinistrés à faire le ménage.

Les inondations historiques qui ont touché neuf des municipalités de Vaudreuil-Soulanges, font également monter les élans de générosité et d’entraide.

Dès les premiers jours, les gestes d’entraide se sont manifestés. Des citoyens sont venus prêter main-forte à leurs voisins, aux gens des municipalités adjacentes, aux prises avec la crue des eaux qui laissera de nombreuses traces.

En ce sens, une immense corvée sera organisée au cours des prochaines fins de semaine, orchestrée par VIVA média.

Le ménage « Ma région, j’y tiens! » devrait avoir lieu aux alentours des 2, 3 et 4 juin, selon la décrue des eaux.

À cet effet, un site Internet sera créé au www.viva-media.ca/ma-region-jy-tiens/, pour que les sinistrés, mais aussi les bénévoles puissent s’inscrire. On pourra alors grouper les bénévoles entre eux, afin que l’action soit la plus efficace possible.

Il est possible de s’inscrire en individuel, en groupe, ou encore former des équipes au sein d’entreprises pour voir au retrait des sacs de sable, au ménage et au nettoyage des terrains. Cependant, les bénévoles s’en tiendront à l’extérieur des résidences et des terrains touchés par ces eaux qui ont monté en ce mois particulièrement arrosé.

Une collecte de dons s’organise en ce moment en collaboration avec Moisson Sud-Ouest et VIVAmédia, et tous les détails seront dévoilés dans les prochains jours. Photothèque

Il faudra s’assurer de se munir de bons gants, de bottes de pluie et possiblement de râteaux. Les enfants de moins de 16 ans ne devraient pas participer aux opérations puisque les contaminations possibles seront présentes alors que l’eau est remplie de détritus.

« Nous invitons toute la région à se mobiliser! Entreprises et citoyens, mobilisez-vous pour cette cause qui nous tient tous à cœur, car ensemble, nous sommes plus forts! », a dit Marie-Andrée Prévost, propriétaire de VIVA média, en charge de cette opération de masse.

Les entreprises, restaurants, compagnies de paysagement, grandes surfaces et autres peuvent participer en fournissant repas, eau en bouteille, outils, gants ou encore plus, en vue de cette corvée.

La CIT la Presqu’île pourrait être appelée à participer en offrant des navettes ou des stationnements incitatifs afin d’assurer le covoiturage. Il ne faudra pas embourber les rues de voitures, pour faciliter la vaste opération déployée.

Moisson et les dons ici

« On a vu de nombreuses initiatives de gens qui voulaient donner, organiser des spectacles bénéfices, mais qui veulent que les dons restent dans Vaudreuil-Soulanges. Nous avons donc pris l’initiative avec Moisson Sud-Ouest, d’ouvrir un compte spécial chez Desjardins, qui sera destiné exclusivement aux sinistrés des inondations 2017 », ajout Marie-Andrée Prévost. Un comité spécial composé entre autres d’au moins une personne par ville touchée sera créé pour gérer ces fonds.

Un don substantiel

Les membres du comité de la Fondation du centre hospitalier de Vaudreuil-Soulanges ont accepté de remettre au moins 50 %des profits du 14e Salon des Vins aux sinistrés des inondations de la région. Photo Josiane Farand

Par ailleurs, il a été possible d’apprendre tôt vendredi matin que la Fondation du centre hospitalier de Vaudreuil-Soulanges et le Salon des Vins de Vaudreuil-Soulanges poseront un immense geste.

« Plusieurs de nos concitoyens subissent les inondations. Après réflexion, nous avons pris la décision de poser un geste significatif pour ces gens touchés par ce malheur. Nous offrirons donc 50 % des profits récoltés au Salon des Vins, aux sinistrés. Nous ne savons pas encore quel organisme devra gérer cette somme, mais évidemment, nous avons un penchant vers la santé de ces gens », explique Denis Lapointe de la Fondation et du Salon des Vins. « Nous sommes certains que l’argent restera dans la région. C’est aussi ça notre mission. Donc, si nous faisons un profit de 100 000 $ cette année, ce seront 50 000 $ qui seront donnés aux besoins des sinistrés. Par ailleurs, nous aurons une boîte de dons à notre kiosque et si nous amassons un autre 10 000 $, ce sera également remis », explique Denis Lapointe.

« Nous avons constaté que le Salon se tenait près de l’événement, alors nous ne pouvions rester indifférents. Les gens offrent leur aide, leur sympathie par les réseaux sociaux, en posant des gestes, mais ils pourront le faire aussi en venant au Salon. Ça permettra de matérialiser cette sympathie exprimée », dit Richard Dubois de Desjardins, grand partenaire de l’événement, mais aussi fort engagé dans la collecte de fonds pour les sinistrés.

« Plus le niveau d’eau va baisser, plus notre niveau de sympathie doit s’élever », lance Denis Lapointe.

Gestes à poser

On pourra donc, d’ici les prochains jours s’inscrire comme sinistré ou bénévole en vue du ménage Ma région, j’y tiens!, mais on peut aussi se procurer des billets pour le Salon des Vins sur le site www.salondesvinsvs.ca, ou dans les succursales Desjardins et SAQde la région. Des billets seront aussi disponibles à la porte de l’Aréna de Vaudreuil le 17 mai, jour de l’événement.

À propos de l'auteur

Yanick Michaud

Directeur de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *