Artefact annonce The Franklin electric dans sa programmation 2017

C’est lors d’un 5 à 7 à la boutique de Bougaricci que le festival Artefact a dévoilé, jeudi soir, la programmation de sa sixième édition dans laquelle on retrouve le groupe montréalais The Franklin electric.

Soirée d’ouverture

C’est l’homme-orchestre et youtubeur Jordan Hébert, qui donnera le coup d’envoi au festival lors d’un 5 @ 7 sur les quais, le jeudi à 17 h. La soirée se poursuivra avec la lauréate des Francouvertes 2017, Lydia Kepinski, sur la scène encan virtuel au parc Delpha-Sauvé.

Dès 19 h, la scène cogeco s’animera avec la musique rock et new wave du quintette Choses sauvages. Avant l’arrivée sur scène de la très aimée Beyries à 21 h 15, connue pour ses chansons Soldiers, Wondering et Je pars à l’autre bout du monde, le public pourra découvrir le groupe électro-folk local Harfang, à 19 h 45, et Vincent Appelby, à 20 h 30. La première soirée se terminera avec la musique du charismatique Elliot Maginot.

Début du week-end

Pour lancer officiellement le week-end, le vendredi soir, les festivaliers seront en bonne compagnie avec l’énergique Raphaël Dénommé, qui servira une musique blues et folk, un peu trash qui rappelle Bernard Adamus, à 19 h 45. Se succéderont le dynamique groupe Babins, à 20 h 30, qui vient de sortir un nouvel album au printemps, ainsi que l’auteur-compositeur-interprète-poète Yann Perreau à 21 h 45, qui embellira la vie des festivaliers du parc Delpha-Sauvé. Ceux qui voudront poursuivre la soirée auront rendez-vous à la Factrie pour un spectacle de La Bronze, à 23 h.

Pour conclure

Pour la dernière journée du festival, le samedi, Artefact propose la douce MCC sur la terrasse du Vieux Canal, à 17 h. À 18 h 30, le duo Barren Acres débarquera avec guitares et harmonica pour faire bouger les spectateurs. À 19 h 15, la voix bien particulière du chanteur du groupe Les Louanges et ses mélodies où s’entremêlent le rock, le jazz et le hip-hop capteront l’attention. Le rock de Caravane (20 h) et le folk du musicien sans frontières Geoffroy (20 h 45) raviront également le public en quête de découvertes.

C’est avec le groupe The Franklin electric, dont la musique séduit un large public sur la scène internationale, que les festivaliers termineront la soirée. Comme Arcade Fire et Half Moon Run, le groupe originaire de Montréal possède maintenant une solide réputation. Malgré une année 2017 bien remplie, le groupe présentera quelques spectacles au Québec avant de repartir pour la Suède, le Danemark et l’Allemagne. Lors de sa prestation à Salaberry-de-Valleyfield, The Franklin electric livrera des pièces de son récent opus Blue Ceilings.

En extra

Existant depuis quatre ans, le Mondial de washers fera également partie de la programmation de cette année, lors de la journée du samedi. Les organisateurs ont annoncé que 96 équipes s’affronteront pour remporter les grands honneurs.

On peut se procurer le laissez-passer pour les trois jours de découvertes musicales, du 24 au 26 août, au coût de 30 $ par personne sur le site Internet.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *