Appel de projets pour contribuer au développement social de Pincourt

Madeleine Turgeon a travaillé avec les élèves de l’école primaire Edgewater.

Dans le cadre de la Politique de développement social et culturel de Pincourt, la Ville a lancé la 2e édition de l’Appel de projets.

La Ville de Pincourt est fière de mettre à la disposition des citoyens pour une deuxième année consécutive, un fond de 10 000 $ dédié au développement social de la communauté. L’appel de projets s’adresse aux citoyens, aux organismes à but non lucratif (OBNL), ainsi qu’aux artistes. Le projet doit cibler les citoyens de Pincourt, puisque l’objectif est de contribuer au développement social de la Ville. «C’est une grande consultation et le résultat est fantastique», a exprimé le maire Yvan Cardinal en conférence de presse.

Un bilan positif

Allan Davis instigateur du projet des Skieurs de l’Île
Le Centre prénatal et jeunes familles a mené un projet de dépistage chez les jeunes enfants.
La murale décore le boulevard Cardinal-Léger

Trois projets ont été sélectionnés dans la première édition: le projet de dépistage du Centre prénatal et jeunes familles, la murale Parviflora de l’artiste Madeleine Turgeon et le projet éducatif de l’OBNL Les Skieurs de l’île.
Tout d’abord, durant le mois d’août dernier, le Centre prénatal et jeunes familles a tenu un atelier qui visait le dépistage chez les enfants de 3 à 5 ans. Plusieurs professionnels de la santé étaient réunis (physiothérapeutes,orthophonistes, psychoéducatrices, ostéopathes et ergothérapeutes) pour évaluer les tout-petits. Grâce au projet du Centre, les parents ont pu avoir une idée globale du développement de leur enfant et ont été guidés vers les ressources existantes en cas de besoin. Au total, 108 enfants ont été vus par les spécialistes.
En ce qui concerne le projet de Madeleine Turgeon, l’artiste a réalisé avec l’assistance technique de Myriam Gaudry, une murale urbaine intitulée Parviflora, en médiation culturelle avec les élèves de l’école primaire Edgewater. Le but du projet était d’embellir un lieu de la Ville qui était souvent peint de graffitis, soit les clôtures se trouvant sur le boulevard Cardinal-Léger, face à l’école. «Ça n’a pas été long de convaincre les propriétaires, parce que ça faisait des lunes que ce mur-là est graffité», a lancé l’instigatrice. L’œuvre a été réalisée principalement durant les cours d’art de la professeure Athanasia Antonopoulos.
Le troisième projet sélectionné est celui proposé par Les Skieurs de l’île. L’instigateur, Allan Davis, voulait mettre en valeur le joyau environnemental de Pincourt, c’est-à-dire les sentiers des Skieurs de l’île. Ce projet éducatif permettra aux enfants des écoles de Pincourt d’apprendre à faire du ski de fond dans ces pistes et d’être incités à adopter de saines habitudes de vie.
ensemble pour la communauté
Tel que mentionné par Célia Corriveau, Chef de division – Développement social et culturel : « Avec l’apport de tous, il est possible de répondre aux besoins des citoyens de façon novatrice et avec des solutions qui sortent de l’ordinaire ».
Qu’est-ce que le développement social municipal ? Il s’agit d’une démarche qui vise à favoriser la qualité de vie et l’épanouissement des citoyens et citoyennes de tous âges ainsi qu’à encourager le développement d’une communauté solidaire.

Le formulaire d’inscription est disponible sur le site Web de la Ville et la date limite pour présenter un projet est le 31 janvier 2018.

À propos de l'auteur

Myriam Delisle

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *