Aider les sinistrés de Rigaud à retourner chez eux

 

Un grand nombre de citoyens touchés par les inondations printanières à Rigaud ne sont toujours pas retournés à la maison. La Ville de Rigaud propose une rencontre d’information, le 7 décembre, sur les différents travaux temporaires de remise en état et de sécurisation des bâtiments qui peuvent être réalisés dès maintenant pour rendre leur domicile habitable.  

Le Ville de Rigaud ne peut pas préciser le nombre de citoyens qui n’ont pas réintégré leur maison. Le problème étant le même depuis plusieurs mois : les citoyens n’ont pas informé la Ville de leur départ ou de leur retour, ni de l’endroit où ils se trouvent. Cependant, Marie-Andrée Gagnon, directrice du Service des communications et relations avec le milieu à la Ville de Rigaud, peut dire qu’une quinzaine de familles sont encore prises en charge par la Croix-Rouge et qu’en ce moment il y a 197 dossiers ouverts auprès du ministère de la Sécurité publique. Les citoyens touchés par les inondations printanières souhaitant assister à la rencontre, qui se tiendra à 19 h à l’édifice Paul-Brasseur situé au 10, rue Saint-Jean-Baptiste Est, doivent confirmer leur présence au rigaud@ville.rigaud.qc.ca ou en appelant au 450 451-0869, poste 235.

On peut se demander pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour proposer ce type de rencontre. L’attente qui s’étire dans le traitement des dossiers avec le ministère de la Sécurité publique en est la cause selon Marie-Andrée Gagnon. « On attendait que les choses débloquent. Le ministre nous disait que les gens allaient avoir leur rapport et que ça allait bien aller. Le 27 septembre, les gens du Ministère sont venus sur place pour faire un blitz afin d’avancer les dossiers. On essayait nous aussi que les dossiers avancent, mais force est de constater que ça n’avance pas tant que ça. C’est pour ça qu’on s’est mis à plancher sur ce qu’on pouvait faire en attendant. On a engagé une dame afin de faire des appels pour voir les besoins, mais personne n’a de besoins. Les gens espèrent encore retourner chez eux », explique Marie-Andrée Gagnon, soulignant que la Ville de Rigaud tente d’être positive et la plus proactive que possible.

Trucs et astuces

La présentation sera donnée par un expert de l’entreprise Bâti Consult. Il proposera des trucs et astuces pour effectuer des travaux temporaires de remise en état et de sécurisation des bâtiments, et ce, sans avoir à obtenir préalablement un permis de la Ville. Ces travaux pourraient même permettre à certaines familles de retourner dans leur maison cet hiver. Selon ce que Marie-Andrée Gagnon explique, ces travaux touchent, dans certains cas, l’assèchement du sous-sol ou du vide sanitaire.

« C’est sûr que l’expert va donner, selon le code du bâtiment, ce qui peut être fait en travaux temporaires, mais on se réserve une grosse plage pour les questions. Chaque cas est unique », souligne la directrice des communications, précisant qu’ils sont prêts à accueillir jusqu’à 250 personnes lors de cette soirée d’information.

De plus, lors de cette rencontre, une intervenante du Centre de la santé et des services sociaux de la Montérégie Ouest (CISSSMO) sera présente afin de discuter avec les citoyens de leurs besoins présents et futurs. Elle s’adressera aux citoyens pour tâter le pouls sur leurs besoins et leur état d’esprit. L’attente étant longue dans le traitement de leur dossier avec le Ministère, certains d’entre eux sont exaspérés. « Au bureau de rétablissement qu’on a mis en place, on me dit que les gens commencent à être vraiment à bout de nerfs. On sent qu’il y a plus d’impatience, mais on se rend compte que les gens font la différence. Ils voient qu’on essaye de tout faire ce qu’on peut pour eux, mais si ça bloque ce n’est pas à notre niveau », dit Marie-Andrée Gagnon.

La Ville de Rigaud annonçait, également cette semaine, qu’elle avait signé une entente avec l’Armée du Salut afin de coordonner les demandes de citoyens souhaitant obtenir un logement à moyen ou long terme. « Si les gens sont tannés d’être à l’hôtel ou chez de la famille, on peut essayer de leur trouver un logement à moyen ou long terme. L’Armée du Salut sert d’entremetteuse. Elle prend en note les besoins et fait le pont avec les propriétaires. L’Armée du Salut les aide à déménager aussi. Ils peuvent fournir un camion et peuvent aider avec des bras. C’est facilitateur, mais le loyer est aux frais du citoyen », d’ajouter Marie-Andrée Gagnon.

Bureau de rétablissement – inondations

Toujours dans un souci de proactivité, la Ville de Rigaud a décidé de déménager le Bureau rétablissement – inondations (BRI) dans des locaux du 64, rue Saint-Viateur à compter de la mi-décembre. Les nouveaux lieux permettront d’offrir davantage de confidentialité aux citoyens, une proximité avec les autres services localisés à l’hôtel de ville ainsi que de plus grands espaces mieux adaptés aux besoins des inspecteurs et organismes partenaires. Puisque le BRI sera fermé pour la période des fêtes, une ligne d’urgence sera mise en place dès le 22 décembre à midi, et ce, jusqu’au 2 janvier inclusivement au 450 451-0869, poste 201.

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *