Les Jeux du Québec d’Alma sont lancés

L’hôtesse, le chef de mission, Jasmin Felx et la porte-étendard, la patineuse de vitesse Sarah-Jeanne Carrey, de Vaudreuil-Dorion.

La 52e Finale des Jeux du Québec à Alma a été officiellement déclarée ouverte vendredi soir par le premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

Le politicien s’est déplacé en compagnie de quelques-uns de ses députés pour livrer un beau discours aux athlètes, mais aussi à leurs parents et aux entraîneurs présents au Centre Multisports d’Alma qui était inauguré par la même occasion.

Des milliers d’athlètes, dont ceux du Sud-Ouest évidemment, ont assisté à la cérémonie d’ouverture convaincante et teintée du monde du cirque. Courte et efficace, la célébration aura su plaire aux jeunes sportifs qui ont pu assister à un court tour de chant des Trois Accords, à un numéro de cirque et à l’illumination de la vasque par la cycliste paralympique Audrey Lemieux, d’Alma, qui a participé aux Jeux de Rio l’été dernier.

« C’était une belle cérémonie, sans trop de longueurs et les jeunes ont apprécié. Il n’y avait pas de fla-flas inutiles et tout le monde semble heureux », a admis le chef de la délégation du Sud-Ouest, Jasmin Felx, fier de ses troupes.

Premier jour de compétition

Après cette soirée fébrile en émotions pour ces jeunes athlètes remplis d’espoir, de passion et de courage, c’était place aux compétitions dès samedi matin pour la plupart d’entre eux. C’est sous la pluie verglaçante que les sportifs ont pris la direction des différents plateaux de compétition.

Les joueuses de l’équipe de hockey féminin affrontent la région hôtesse, le Saguenay-Lac-Saint-Jean dès midi à Saint-Bruno et l’Abitibi-Témiscamingue è 18 h 15.

Du côté du curling féminin, les athlètes entreront en action à 13 h 30. Leurs pairs du côté masculin feront de même.

Les compétitions de Taekwondo sont en cours au collège d’Alma alors que les patineurs de vitesse s’élanceront à 9 h 45. On y retrouvera la rapide Sarah-Jeanne Carrey, porte-étendard du Sud-Ouest lors de la cérémonie d’ouverture.

Les compétitions d’escrime, de patinage artistique et de gymnastique ont également eu lieu comme prévu, mais ce n’est pas le cas pour le ski de fond qui a pris un peu de retard à l’horaire, en raison des conditions météorologiques pitoyables.

À propos de l'auteur

Yanick Michaud

Directeur de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *