Le Sud-Ouest s’en sort bien aux Jeux du Québec

Audrey Carbonneau de Saint-Lazare a pris le 25e rang au contre-la-montre et au sprint.
Audrey Carbonneau de Saint-Lazare a pris le 25e rang au contre-la-montre et au sprint.

Les Jeux du Québec se sont amorcés depuis moins de 24 heures à Montréal, et déjà le Sud-Ouest a affiché ses couleurs dans quelques disciplines.

Au soccer masculin, la formation qui évolue en division 3 a aisément vaincu ses deux premiers adversaires. Ils sont venus à bouts de l’Abitibi-Témiscamingue 3-0 et de la Côte-Nord 8-1. Le tournoi se poursuit donc mardi.

Chez les filles, en division 2, la victoire a été plus difficile à acquérir alors que le verdict nul de 1-1 s’est soldé en un gain en fusillade de 2-1 sur l’Estrie.

En gymnase

Parmi les seuls sports à se dérouler en salle au bloc 1 des Jeux du Québec, les joueurs de volleyball du Sud-Ouest ont eu du mal à trouver leurs marques au Centre Claude-Robillard. Ils se sont inclinés à trois reprises, en deux courtes manches, contre la Rive-Sud, l’Est-du-Québec et le Centre-du-Québec respectivement.

Plus de succès chez les filles qui ont gagné leur match en matinée 2-0 sur les Laurentides, mais qui ont baissé pavillon deux fois par la suite contre Chaudière-Appalaches et l’Abitibi-Témiscamingue.

Au tennis, la pluie qui s’est abattue sur la métropole, a forcé de longs délais. Ça n’a cependant pas aidé le Sud-Ouest qui a plié l’échine dans la poule 4 de la division 1.

Quelques déceptions

Parmi les sportifs qui ont eu moins de succès au premier jour de compétition de la 51e Finale des Jeux du Québec, en piscine, au Stade olympique, les membres de l’équipe de natation n’ont pu se classer pour aucune des finales de la fin de la journée.

En eau libre, les deux jeunes nageurs n’ont pas non plus connu le succès escompté.

En cyclisme, alors que les athlètes défilaient au contre-la-montre et au sprint devant le CEPSUM de l’Université de Montréal, le Sud-Ouest s’est retrouvé en fin de peloton. Audrey Carbonneau a terminé 25e dans les deux disciplines.

David Brazeau a été le meilleur chez les garçons avec une 17e place au contre-la-montre et une 9e au sprint.

Ludovic Gauthier, chez les cadets a pris les 36e et 31e places au contre-la-montre et au sprint.

Enfin, Jonathan Giroux, Mathis Gauthier et Julien Lamarre devront attendre à mardi pour tenter de faire mieux.

Quant aux autres sports sur deux roues, le BMX et le triathlon, les athlètes étaient en période d’entraînement lundi. Ils amorceront les compétitions au parc Pointe-aux-Trembles, pour le BMX et au parc Jean-Drapeau, pour le triathlon, mardi en matinée. C’est en triathlon que les chances de médailles sont les plus probantes pour le Sud-Ouest en cette seconde journée.

Enfin, au golf, les conditions étaient difficiles, mais les joueurs du Sud-Ouest ont quand même pu compléter leur ronde.

Les compétitions s’amorçaient au lendemain de la cérémonie d’ouverture des Jeux du Québec qui se tenait quarante ans, jour pour jour, après celle des Olympiques de 1976 dans le Stade de la rue Pierre-de-Coubertin.

Les milliers de jeunes sportifs des 19 régions du Québec ont apprécié le spectacle, dont celui, entre autres du chanteur Alex Nevsky, qui a été généreux avec les jeunes en les interpelant, les invitant à chanter avec lui, et même, à un certain moment, à le rejoindre sur la scène. Celle-ci, pleine à craquer s’est transformée en une immense piste de danse et les athlètes ont enfin eu le rythme escompté.

Le mot protocolaire du président de la finale, Alexandre Bilodeau a également été chaudement applaudi par les jeunes entassés dans le milieu de la surface de jeu du Stade olympique.

Les compétitions se poursuivent toute la semaine alors que jeudi, les athlètes du second bloc se pointeront dans la métropole.

Ils amorceront les compétitions d’athlétisme, de baseball, de basketball, de canoë-kayak de vitesse, de softball, de tir à l’arc, de vélo de montagne, de voile et de volleyball de plage, vendredi matin.

 

À propos de l'auteur

Yanick Michaud

Directeur de l'information

Vous aimerez également

2 commentaires

  1. Genevieve Reid

    Bonjour, il est dommage de lire que la natation c’est une déception et qu’ils ont connu moins de succès et aucun nageur n’ont atteint les finales en natation. Peut être, mais les nageurs ont amélioré leur performance personnelle , et certain de 8 secondes, ce qui est beaucoup dans un contexte des jeux du Quebec. Ils ont tout donné, le calibre est élevé, l’effort y était,. Y participer et y donner tout son cœur dans son épreuve personnel, c’est en soi, une finale personnelle pour chacun des nageurs présents. Je ne considère pas cela comme parents qui encourage constamment son enfant à se réaliser et à croire en lui comme une déception.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *