Le succès de Francis Lafrenière

La popularité des cours de groupe ne se dément pas au Club de boxe Lafrenière. © Photothèque
La popularité des cours de groupe ne se dément pas au Club de boxe Lafrenière.
© Photothèque

Club de boxe Lafrenière

Francis Lafrenière (6-5-2) n’a pas seulement du succès dans le ring. En effet, son club de Saint-Clet connaît un attrait tel qu’il doit l’agrandir. Les travaux permettront d’accueillir une nouvelle clientèle.

Dans le petit monde la boxe, il s’agit d’un exploit; la majorité des propriétaires tire le diable par la queue pour boucler la fin de mois. L’histoire du club de Francis Lafrenière est d’autant plus surprenante qu’il a lancé son entreprise, il y a quatre ans, dans le garage de sa résidence de Saint-Clet.

Le pugiliste, aujourd’hui résident de Coteau-du-Lac, a emménagé dans ses locaux actuels en 2012, un investissement de plusieurs milliers de dollars. Il procède aussi à l’embauche de cinq personnes, un autre fait rare dans le monde des clubs de boxe.

Il entamera sous peu des travaux d’agrandissement afin que ses locaux comprennent 1500 pieds carrés de plus pour servir la popularité croissante des sports de combat. La nouvelle disposition permettra d’ajouter 13 sacs de sable et d’offrir des cours de yoga, de kickboxing, de Zumba , notamment. Le club embauchera des spécialistes dans chacune de ces disciplines.

L’ouverture est prévue pour la mi-septembre. Un mois plus tard, le 11 octobre, le Club de boxe Lafrenière tiendra son troisième gala de boxe amateur où les protégés du champion canadien du Canadian Professionnal Boxing Council (C.P.B.C.) des poids moyens seront en action.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *