Francis Lafrenière ne boxera pas le 20 juillet

 

Francis Lafrenière confirme qu’il ne sera pas dans le ring le 20 juillet prochain.

Le boxeur Francis Lafrenière a fait connaitre sa décision. Il ne sera pas en action le 20 juillet. Il a choisi de déverser de l’amour plutôt que des jabs.

Initialement prévu le vendredi 29 juin à la Place Bell de Laval, le duel opposant Francis Lafrenière à Albert Onolunose a été déplacé au 20 juillet. En fait, l’événement qui est organisé par Groupe Yvon Michel a été reporté à cette date.

Pour Lafrenière, le report du combat causait beaucoup de problèmes. Le pugiliste de Coteau-du-Lac convole en juste noce avec sa conjointe des 10 dernières années le 21 juillet prochain, soit le lendemain du gala.

«J’ai pris la décision de ne pas boxer sur la carte du 21 juillet, mentionne Francis Lafrenière. Il y a plusieurs choses que j’ai prises en compte. Je souhaite vivre mon mariage à 100 %. Je ne voulais pas combattre et me dire que peut-être je vais être blessé à mon mariage.»

Francis Lafrenière souligne qu’il ignore ce que l’avenir lui réserve. En annulant sa participation au gala du 20 juillet, les plans sont appelés à changer.  Son adversaire, Albert Onolunose pourrait choisir un autre adversaire pour sa première défense du titre NABO des poids moyens. «Je ne sais pas ce que va faire Albert Onolunose. Le mariage est en juillet et en août, nous partons pour notre lune de miel, dit-il. Théoriquement, je ne pourrai pas boxer avant le mois d’octobre. Je veux être au sommet lorsque je monte dans l’arène et je compte reprendre l’entrainement à mon retour de voyage.»

Du côté de Groupe Yvon Michel, Vincent Morin, directeur des communications fait savoir que la décision de Francis Lafrenière est respectée. «Nous comprenons bien le choix de Francis, avoue M. Morin. C’est évident que nous trouvons cela dommage, mais ce n’est pas tous les jours que quelqu’un se marie. Il sera toujours le bienvenu sur nos galas.»

Vincent Morin ne croit pas qu’Albert Onolunose sera présent. «Le premier affrontement entre lui et Francis Lafrenière avait été spectaculaire. C’est pour cela que nous voulions avoir ce duel. Maintenant, nous regardons pour présenter une demi-finale qui sera de calibre mondial.»

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *