Francis Lafrenière : le scénario se répète

 Francis Lafrenière a perdu son dernier combat par décision unanime. Il qualifie le résultat d’outrageux.
Francis Lafrenière a perdu son dernier combat par décision unanime. Il qualifie le résultat d’outrageux.

Boxe professionnelle

Un vol. C’est en ces termes que Francis Lafrenière (3-4-2) qualifie le résultat de son dernier affrontement, la revanche qui l’opposait au Néo-Brunswickois Brandon Brewer (8-0-1) à Moncton.

Avec cette défaite, le boxeur de Coteau-du-Lac a aussi vu lui échapper le titre de champion de l’est du Canada chez les poids moyens (160 livres). Après les huit rounds réglementaires, l’issue du combat a été remise entre les mains des juges qui ont pris une décision unanime en faveur du boxeur local.

« Ce qui fait mal là-dedans, c’est quand je pense à tous les sacrifices que j’ai faits en préparation pour ce combat, explique le pugiliste qui ne cache pas son amertume. Je me suis entraîné et j’ai suivi une diète très serrée en préparation du combat et les juges donnent une décision absolument illogique. Tout le long du combat, Brandon Brewer évitait les corps-à-corps et il se lançait dans mes bras pour m’accrocher. Mon entraîneur (Howard Grant) et moi avions l’impression que j’avais dominé. C’est une disgrâce. Lors de notre premier combat, Brewer avait gagné par décision, mais c’était vraiment serré, pas cette fois. » Il poursuit : « Une fois au vestiaire, j’ai vu une ligne de gens s’installer pour me serrer la main. Des gens de l’endroit venaient me dire que je venais de me faire voler. Les juges n’avaient même pas le courage de me regarder dans les yeux. »

De plus, au nombre des situations fâcheuses, il souligne que 10 des 14 boxeurs qui ont participé à la soirée n’ont jamais reçu la bourse prévue au contrat.

« C’est vraiment tout croche », laisse tomber celui qui tient un club de boxe à Saint-Clet.

Il n’est d’ailleurs plus question pour Lafrenière de retourner se battre contre Brewer à Saint-Clet. À cet égard, il espère, avec la bénédiction de son entraîneur, pouvoir rester dans la région pour ses prochains combats.

Premier gala du club de boxe Lafrenière

Après quelques jours de repos, Francis Lafrenière continue la préparation du premier de gala de boxe amateur dans Soulanges qui se tiendra samedi prochain au 655, route 201 à Saint-Clet.

« Ce sera une soirée mémorable pour notre équipe! Les boxeurs sont prêts, les gars travaillent sérieusement et ils sont solides dans leurs préparations. Le spectacle sera excellent » prévoit Francis Lafrenière.

Pour obtenir plus d’information ou pour vous procurer des billets, communiquez avec les responsables du club au 450 288-3802.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *