Faire bouger la plage de Saint-Zotique

Lorsque le poste de directrice de la plage de Saint-Zotique a été affiché, quelqu’un s’est assuré que l’information se rende aux oreilles d’Isabelle Dalcourt. Celle qui avait la tête de l’emploi, a été attirée par le défi que représente la plage.

Mère de cinq enfants de 14 à 18 ans, qui sont aussi des athlètes, la nouvelle directrice est décrite par ses collègues comme étant une femme très organisée, qui apporte un vent de fraîcheur avec ses nombreuses idées.

« Je veux faire bouger la plage. Ma vision c’est de ramener le résident à la plage, car il est moins présent depuis quelques années. On profite d’un plan d’eau qui est assez exceptionnel. Je veux ramener le plan d’eau au premier plan en offrant des cours de natation à la plage pour les enfants », dévoile la nouvelle directrice, qui croit que le site de la plage peut se développer davantage.

Offrir des cours de natation à la plage est une idée originale. Celle qui évolue dans le milieu aquatique depuis 20 ans n’a jamais vu cela ailleurs. Elle a commencé à nager très jeune et elle fait encore de la compétition. Isabelle Dalcourt a bien l’intention de partager sa passion pour la natation avec les citoyens de Saint-Zotique.

Contact avec la nature

Cette année, les sauveteurs de la plage sont aussi formés comme moniteurs. Isabelle Dalcourt a, également, été chercher l’autorisation de la Croix-Rouge pour offrir leur programme. Un enfant qui suivra des cours à la plage pendant l’été pourra donc poursuivre sa formation dans une autre installation aquatique intérieure à la fin de la belle saison.

Les adultes ne seront pas laissés pour compte, puisqu’Isabelle Dalcourt vise d’ouvrir un couloir de nage et d’offrir des entraînements en eau libre supervisés pour les 12 ans et plus. En plus de profiter de l’extérieur et du plan d’eau, l’entraînement à la plage a l’avantage d’offrir aux sportifs la possibilité de faire des longues distances.

« Cela permet d’aller chercher du 1, 2, 3, 4 ou 5 kilomètres en distance, versus une piscine où l’on doit faire un virage tous les 25 mètres. L’entraînement est complètement différent quand on regarde la natation en eau libre. C’est de plus en plus populaire et en plein essor autant au niveau du triathlon qu’au niveau de la natation simplement», d’expliquer la directrice, pour qui la natation est un sport complet et accessible à tous.19

Idées et festivités

Les idées se bousculent dans la tête d’Isabelle Dalcourt, entrée en poste en janvier dernier. En plus des cours pour enfants et adultes, elle souhaiterait organiser, cet été, une compétition de natation en eau libre. Elle propose aussi des abonnements de saison pour la location d’embarcations à la plage du lundi au vendredi. Sans oublier que la plage proposera des activités du 17 au 21 juillet pour souligner la Semaine de la prévention de la noyade. La sécurité aquatique étant très importante pour la directrice, elle aimerait offrir le programme Nager pour survivre aux élèves de troisième année et plus. Il est cependant un peu trop tard pour le démarrer cet été, car l’année est déjà bien avancée et que l’horaire est très chargé.

« Pour la municipalité et pour la plage, c’est une saison qui va bouger beaucoup. On va avoir le 10 juin, l’ouverture officielle de la plage et le lancement des festivités du 35e anniversaire de la plage », lance la nouvelle directrice, rappelant que le 50e anniversaire de Saint-Zotique y sera fêté et que le populaire Festival de la grillade reviendra pour une quatrième année.

Dans son plan pour redonner la plage aux citoyens, la passionnée de natation aimerait aussi inviter les jeunes de 13 ans et plus à suivre des cours de sauvetage, ce qui pourrait leur permettre d’acquérir les compétences nécessaires pour occuper un emploi d’été à la plage dans les prochaines années.

« Sauveteur, selon moi, c’est l’un des plus beaux emplois. J’ai été sauveteuse et je le suis encore. Ça fait des jeunes formés en premiers soins, RCR et réanimation. Ce sont des jeunes qui sont constamment en relation avec la clientèle, ils développement facilement des habiletés sociales. Ils sont à l’extérieur et ils maintiennent leur bonne condition physique en même temps. Au niveau du développement du jeune, c’est l’un des plus beaux emplois d’été », détaille Isabelle Dalcourt.

Des modules d’exercice sont aussi dans les plans des prochaines années. Une autre manière d’amener les citoyens sur le site de la plage, tout en développant une affluence pendant les quatre saisons. À peine quelques mois après son arrivée en poste, le dynamisme et l’amour du sport d’Isabelle Dalcourt teintent déjà les projets prenant vie à la plage de Saint-Zotique.

« Le plus beau mot que la Municipalité a sorti c’est “ récré sportif  ”. Pour moi, c’est ce qui résume le mieux ce que je veux faire. C’est amener un volet récréatif, mais qui en même temps fait bouger la population. Oui, on peut aller se faire bronzer à la plage, mais on a la possibilité de faire beaucoup d’activités », conclut Isabelle Dalcourt.  —

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *