Deux filles qui voient géant

Photo Andrée-Anne Joly
Photo Andrée-Anne Joly

Il y a un an, Aurélie Vachon et Julie Duperron se sont jetées à l’eau en lançant une école de Stand Up Paddle (SUP) à Vaudreuil-Dorion. Tout l’été, les regards ont été attirés par la présence des planches sur le lac des Deux Montagnes. Cette année, les filles aux idées un peu folles récidivent.  

Le SUP intrigue les curieux. Après avoir passé des mois à parler de leur passion et à promouvoir le fait que c’est un sport complet et accessible à tous, les deux jeunes entrepreneures de 23 ans se préparent à lancer leur deuxième saison avec un gros événement festif, le SUP Yoga Géant.

« Il faut que vous soyez là le 11 juin, les images vont être écœurantes », lance d’emblée Aurélie Vachon. Il y aura 50 planches en même temps dans l’eau. C’est la première fois pour du SUP yoga. On pense que c’est une première nord-américaine».

Trois séances sont à l’horaire. Les places pour les deux premières rencontres se sont envolées rapidement, mais il reste une dizaine de places pour la troisième qui aura lieu à 17 h. Au total, 150 personnes dans la journée s’installeront sur l’eau pour faire du yoga sur planche.

L’idée leur est venue sur le bord du lac l’été passé en regardant les sept planches voguer lors d’un magnifique coucher de soleil. « C’était dans le temps du Lolë White Tour dans le Vieux-Port. On a allumé que ça serait hot de faire quelque chose dans l’eau avec autant de monde », raconte Aurélie Vachon.

Au début, elles se disaient que ça ne se pouvait vraiment pas. Juste en planches, il y en avait pour 50 000 $. Après mûre réflexion, elles ont quand même pris la décision de relever le défi et de se faire commanditer les planches, d’où l’idée d’un partenariat avec Aérosport et PULSE.

L’événement demande aussi une grosse logistique dans l’eau, pour les cinquante bouées, les micros et le système de son résistant à l’eau, les trois professeurs de yoga qui seront sur des quais flottants et pour que les participants aient une belle visibilité sur au moins un professeur.

« Le SUP yoga Géant, c’était un coup de tête, un rêve. Le domaine du SUP vit un boom au Québec. Il y en a partout. Notre question était comment on va faire pour se différencier et pour attirer l’attention sur la baie de l’Anse », ajoute Aurélie Vachon.

En plus de se stationner à la maison Félix-Leclerc, les participants auront droit à diverses animations sur le terrain, dont la présence d’exposants ainsi que des classes de yoga et de méditation. Comme plusieurs n’ont jamais fait de SUP yoga, la séance sera accessible à tous les niveaux de yogis.

Après avoir lancé une ligne de vêtement intitulée STND UP et organisé le SUP Yoga Géant, les deux passionnées s’installeront pour tout l’été sur le terrain de la maison Félix-Leclerc et coordonneront les activités d’H2UP : cours d’initiation et de SUP yoga, randonnées nocturnes et location.

« La nouveauté cette année c’est qu’on sera là toute la journée. Les gens vont pouvoir venir louer, suivre un cours et jaser avec nous. On va se faire un petit endroit pour chiller sur place. On aura aussi les 5 à SUP et des fêtes de groupe », spécifie Aurélie Vachon.

Avec un baccalauréat en communication en poche pour Aurélie et une maîtrise analytique en cours pour Julie, les deux jeunes femmes voient grand et ont les compétences pour faire avancer leurs projets. En plus de continuer d’organiser des événements d’envergure et de pousser les activités d’H2UP, elles aimeraient ajouter des succursales. Dans leurs rêves les plus fous, elles se prennent au jeu d’espérer une succursale dans un endroit chaud où le soleil brille 365 jours par année.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *