Des joueuses d’ici dans l’équipe canadienne

Jordon Coones, entraîneur des quarts-arrière, Saadia Ashraf, quart-arrière, Alia Palmer, receveur et botteur et Pierre Migner, coordonnateur de la défensive.
Jordon Coones, entraîneur des quarts-arrière, Saadia Ashraf, quart-arrière, Alia Palmer, receveur et botteur et Pierre Migner, coordonnateur de la défensive.

Mondiaux de football féminin en Finlande

Deux Perrotoises font partie des 45 meilleures joueuses de football avec contacts du Canada, dont 12 du Québec, qui se sont envolées vers la Finlande cette semaine pour le Championnat du monde féminin de la Fédération internationale de football américain (IFAF) 2013.

Ce rendez-vous sportif se déroule du 28 juin au 6 juillet à Vantaa, en Finlande.

Les Canadiennes, médaillées d’argent de l’édition inaugurale du Championnat du monde féminin en 2010, entreprendront le tournoi le 2 juillet contre l’Espagne avant de jouer contre la Finlande le 4 juillet. Après deux matchs en trois jours, la ronde des médailles conclura le programme sur les terrains, le 6 juillet.

Des joueuses d’ici

Trois joueuses et deux entraîneurs prenant part au Championnat sont résidents de L’Île-Perrot et de l’Ouest-de-l’Île. Ils évoluent au sein du Blitz de Montréal, équipe féminine de football contact pour les femmes de 18 ans et plus.

Ainsi, Saadia Ashraf, de L’Île-Perrot, en plus d’être propriétaire du Blitz de Montréal, évolue pour cette formation depuis 13 ans et occupe la position de quart arrière. Elle faisait partie du premier tournoi mondial en 2010. « La force de Saadia est la précision de ses passes. En plus d’être forte techniquement, elle a une grande expérience sur laquelle l’équipe pourra compter », explique Manon Migner, gérante du Blitz.

Quant à Kimberley Grubb, également de L’Île-Perrot, elle a effectué un retour avec le Blitz après une absence de trois saisons. Elle occupe la position de bloqueur, tant sur la ligne offensive que sur la ligne défensive. « Ce qui la caractérise, c’est sa force tranquille et sa constance », lance Manon Migner.

Alia Palmer, de Sainte-Anne-de-Bellevue, qui joue pour le Blitz depuis une dizaine d’années, occupe les positions de receveur et botteur. La jeune femme réussit facilement à se démarquer sur le terrain et ne rate pas les passes. « Ses coéquipières comparent son style à celui de Ben Cahoon, ancien joueur des Alouettes », précise la gérante de l’équipe, dont le conjoint est l’entraîneur-chef du Blitz.

Pierre Migner, de Sainte-Anne-de-Bellevue, est avec le Blitz depuis quatre saisons. Il en est à sa 3e comme entraîneur-chef. Il agira comme coordonnateur de la défensive de l’Équipe Canada. En Finlande, il pourra compter sur une défensive agressive et rapide.

Jordan Coones est le troisième entraîneur du Québec présent en Finlande. L’entraîneur de Pointe-Claire en est à sa 4e saison avec le Blitz et occupe le poste de coordonnateur de l’offensive. Il agira comme entraîneur de quarts-arrière de l’Équipe Canada.

Cette année le Blitz a terminé sa saison régulière avec une seule défaite. L’équipe sera en quart de finale au parc Dalbé-Viau de Lachine le 13 juillet.

Le Blitz joue contre des équipes du nord-est des États-Unis. Sa saison régulière compte huit matchs dont quatre sont joués à domicile au parc Dalbé-Viau à Lachine.

Douze des joueuses du Québec qui représenteront le Canada en Finlande font partie du Blitz de Montréal.

À propos de l'auteur

Yanick Michaud

Directeur de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *