Ariane a le hockey tatoué

Ariane Proulx, des Cèdres, croit que l’équipe de hockey féminin risque fort de se retrouver sur le podium à l’issue du premier bloc des Jeux du Québec.

La jeune Ariane Proulx n’a que 13 ans, mais elle joue au hockey depuis l’âge de 4 ans.

Si bien que la jeune athlète des Cèdres possède tout un bagage, en plus de son talent naturel et de tout son potentiel.

L’adolescente qui prendra part aux Jeux du Québec d’Alma dès la semaine prochaine avec l’équipe de hockey féminin ne cesse de récolter les exploits.

Elle évolue actuellement avec l’Arsenal bantam AAA Relève du Lac Saint-Louis. Du hockey masculin. « Il y a seulement six filles au Québec qui jouent dans le bantam AAA Relève masculin. Et nous serons trois dans l’équipe du Sud-Ouest », lance la jeune fille, enthousiaste. « Nous aurons une grosse équipe. »

Effectivement, s’il faut en croire l’alignement qui compte aussi la défenseure Leah Kosowski et la gardienne Jade Rivard-Coulombe. « Nous avons de bonnes chances de médaille. Notre force, c’est la vitesse », lance la défenseure au style défensif.

Une équipe qui se tient

Déjà on sent la chimie opérer au sein de cette formation. « Nous n’avons pas beaucoup pratiqué ensemble, mais nous sommes quand même assez proches. Il y a un bon esprit d’équipe », explique celle qui évoluera au premier bloc des Jeux à Alma.

Catherine Turgeon, une proche de l’équipe ajout au sujet d’Ariane Proulx, que l’’hiver dernier elle a fait partie d’une équipe les Mini-Canadiennes, dnas un tournoi chapeauté par la hockeyeuse canadienne Caroline Ouellette. « Elle a ensuite été sélectionnée parmi les meilleures filles au Québec pour participer au tournoi pee-wee de Québec. Ariane et son équipe ont gagné le tournoi de Caroline Ouellette, elle a été sélectionnée pour faire partie de la première équipe féminine se présentant au tournoi pee-wee international. Elles ont perdu en quart de finale par la marque de 1-0 », relate Catherine Turgeon, une missionnaire engagée dans la délégation du Sud-Ouest depuis de nombreuses années.

Un père connu

Parmi les autres joueuses qu’il faudra surveiller, la jeune Peyton Stock compte sur un nom de famille bien connu dans le monde du hockey québécois. La fille de Saint-Lazare est celle de P.J. Stock.

D’ailleurs, six joueuses de l’équipe du Sud-Ouest sont originaires de Saint-Lazare, ce qui représente la plus grande délégation au sein du club.

Les joueuses entreront en action samedi midi contre l’équipe du Saguenay Lac-Saint-Jean.

À propos de l'auteur

Yanick Michaud

Directeur de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu veux être le premier
à lire la nouvelle?

 

Je veux recevoir mes nouvelles à

RESTEZ INFORMÉ! Suivez VIVA média sur les réseaux sociaux.

Merci de nous suivre